• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Disparition de Léo : les recherches se prolongent

La maison d'où a disparu l'enfant / © Photo : Emmanuelle PARTOUCHE / France 3 Normandie
La maison d'où a disparu l'enfant / © Photo : Emmanuelle PARTOUCHE / France 3 Normandie

Les investigations se poursuivent dans la commune de Romilly-sur-Andelle pour retrouver le petit Léo, disparu depuis le samedi 14 avril. Le procureur a donné un nouveau point presse ce lundi. Le point sur l'enquête.

Par MR

Ce lundi à 17 h, les gendarmes de l’Eure ont fait un nouveau point presse sur leur page Facebook concernant les recherches menées pour retrouver Léo. Ce garçon de 3 ans a disparu du jardin familial à Romilly-sur-Andelle dans l’Eure, samedi 14 avril.



Le chef d'escadron Yannick Calvez et Antoine Barat, substitut du procureur de la République ont précisé que l'enquête s'orienterait vers la piste accidentelle. L'enquête de voisinage et l'exploitation des caméras de surveillance situées à proximité de la maison familiale ne permet pas de privilégier la piste de l'enlèvement. Un chien Saint-Hubert, en provenance de Caen (Calvados), "n'a pas donné de piste particulière laissant penser à un enlèvement", a ajouté Yannick Calvet. Toutefois, le substitut du procureur ne veut écarter aucune piste et reste prudent.

Les investigations ont repris ce lundi matin avec huit plongeurs qui ont ratissé la rivière de l'Andelle. Au moment de ce point presse, les recherches se poursuivaient et s'étendaient à la Seine. La brigade fluviale de Rouen a été rejointe par les plongeurs de Conflans-Sainte-Honorine ainsi que le sonar de Strasbourg. De nouvelles investigations, notamment sur la Seine jusqu'à Elbeuf, sont prévues mardi 17 avril 2018.

© France 3 Normandie
© France 3 Normandie

VIDEO : le point sur les recherches par Emmanuelle Partouche et Hervé Colosio

16/04/2018_recherches Léo Romilly sur Andelle

Pas de recherche sauvage, ni marche blanche


Malgré la forte émotion dans le village, les gendarmes invitent les habitants à ne pas exécuter de recherches sauvages sur les berges de l'Andelle. Les gendarmes ont déjà explorer cette zone... sans succès. Le maire a précisé que beaucoup de fausses informations circulaient, notamment l'initiative d'une marche blanche, totalement exclue selon le premier magistrat.

VIDEO : le point presse diffusé sur la page Facebook de la gendarmerie de l'Eure ce lundi 16 avril 2018 à 17h00

 

Cellule psychologique dans l'école maternelle

Le rectorat a mis en place une cellule psychologique pour soutenir la famille de Léo, ainsi que pour les parents, enfants et enseignants de l'école maternelle où le petit garçon est scolarisé.

A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus