Eure : deux passagères d’un Flixbus oubliées sur une aire d’autoroute dans la nuit

De retour de vacances de Saint-Malo, les deux jeunes filles sont restées bloquées plusieurs heures sur une aire d’autoroute dans l’Eure. Le bus était reparti sans elles…

Photo d'illustration-
Photo d'illustration- © Maxppp
Le séjour breton s’est terminé de façon chaotique pour Gaëlle et Sophie. Les deux jeunes femmes de 25 ans ont profité de quelques jours de vacances à Saint-Malo qui ont pris fin le dimanche 9 août 2020. A 16h30, Gaëlle et Sophie prennent le bus direction Paris-Bercy soit 7 heures de trajet au total.

"On nous avait prévenu qu’il n’y aurait qu’une seule pause sur le chemin", explique Gaëlle.  Aux alentours de 22 heures, le Flixbus s’arrête sur l’aire d’autoroute de Bosgouet dans l'Eure. Les deux amies en profitent pour faire une pause au petit coin. Malheureusement pour elles, les toilettes du bus étaient hors service.

"L’aire d’autoroute étaient presque pleine. Il y avait beaucoup de monde", explique Gaëlle. La pause doit durer quinze minutes, juste le temps qu’il faut pour Gaëlle et Sophie pour aller aux toilettes.
 

Nous avons fait le queue pendant 10 minutes et quand nous sommes revenues, le bus était parti sans nous.

Gaëlle et Sophie

Impossible de joindre le chauffeur

Les voilà donc perdues au milieu de la Normandie et… sans bagages car le bus est parti avec leurs valises. Elles tentent de contacter le chauffeur et Flixbus mais impossible de joindre la compagnie à cette heure.

"Nous sommes restées presque une heure en attente", raconte Gaëlle. Les deux naufragées de la route joignent les gendarmes qui leur proposent de les accompagner à l’hôtel.

Finalement, Gaëlle téléphone à son père qui habite près de Saint-Germain-en-Laye dans les Yvelines. "Heureusement, il ne dormait pas", sourit Gaëlle. Un ami à elles est chargé de récupérer les bagages en gare d’arrivée à Paris-Bercy.

Pas de remboursement

La jeune fille explique que la compagnie refuse de les rembourser. "Nous avons payé 50€ et Flixbus ne veut pas rendre tout ou partie de la somme", souligne Gaëlle, "nous avons dû payer l’essence et le péage pour le retour".

De son côté Flixbus explique que le chauffeur n’est pas sommé de recompter les passagers avant de partir, ce que regrette les deux jeunes filles. Contacté par nos confères du Parisien, la compagnie ajoute que le chauffeur a tout même attendu 20 minutes sur l’aire d’autoroute et – même s’il n’y était pas tenu – a compté les passagers avant de repartir…

Finalement les deux jeunes filles sont restées 2 heures sur l’aire du Bosquet avec un dernier souvenir de vacances, un peu amer. Mais elles ont retrouvé leurs domiciles et leurs valises…
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie transports en commun société insolite