Eure : marche blanche en hommage aux quatre adolescents décédés à Amfreville-sous-les-Monts

Une marche blanche, en hommage aux quatre jeunes tués le week-end dernier dans un accident de la route à Amfreville-sous-les-Monts dans l'Eure, a rassemblé de nombreux habitants des environs, très touchés. Ils étaient près de 800, selon les forces de l'ordre.
La marche blanche à Amfreville-sous-les-Monts samedi 31 juillet.
La marche blanche à Amfreville-sous-les-Monts samedi 31 juillet. © Maël Morin/France 3 Haute-Normandie

Une semaine après, l'émotion est toujours très vive à Amfreville-sous-les-Monts dans l'Eure. Dans la nuit du vendredi 23 au samedi 24 juillet, un accident de la route a couté la vie à quatre adolescents de 16 ans. Un passager assis à l'avant et le conducteur ont été blessés. Alcoolisé, ce dernier a perdu le contrôle de son véhicule de type Berlingo avant de percuter la façade d'une habitation. Les quatre victimes se trouvaient à l'arrière, sans ceinture de sécurité. 

Ce samedi 31 juillet, c'est dans le recueillement et la tristesse que se sont rassemblées entre 700 et 800 personnes, selon les forces de l'ordre. Amis d'enfance, professeurs, familles, voisins... Tous se sont réunis pour rendre un dernier hommage à Adil, Léo, Melvin et Raphaël. Un rassemblement pour "montrer notre peine et notre soutien aux familles", témoigne la représentante d'un collège où trois des jeunes ont été scolarisées. "J’ai des petits enfants, ça pourrait arriver à mon petit-fils, explique une autre femme présente. Il ne boit pas, mais il conduit assez rapide. C’est la jeunesse."

"16 ans, c'est trop jeune pour partir"

En début d'après-midi, tous se sont recueillis en silence sur les lieux du drame, où fleurissent bouquets et bougies en hommage aux disparus. L'occasion aussi de rappeler les bons souvenirs partagés avec eux. "16 ans, c'est trop jeune pour partir", se désole une jeune femme qui a grandi avec l'une des victimes. "J'allais les voir au foot, je les accompagnais au club pendant quatre ans", se souvient un homme, ému. 

La marche blanche, entre Amfreville-sous-les-Monts et Pitres, samedi 31 juillet.
La marche blanche, entre Amfreville-sous-les-Monts et Pitres, samedi 31 juillet. © France 3 Haute-Normandie

Un instant de silence et la marche s'élance à travers les routes de campagne. Direction Pitres, à quelques kilomètres de là, d'où sont originaires trois des quatre adolescents. Devant le centre social de la commune, bien connu des victimes, les familles des défunts ont exprimé leur gratitude face à la solidarité affichée par les habitants des environs. Comme Christophe Laisney, père d'un des adolescents :

Toutes ces personnes qui nous ont soutenus pendant toute cette épreuve, qui n'est pas terminée parce qu'il faut encore qu'on enterre nos enfants... C'est formidable de voir toute cette solidarité autour de nous.

Christophe Laisney

Le conducteur mis en examen

Les maires des communes alentours étaient également présents, "sans écharpe, sans couleur politique". Arrivé sur place peu après l'accident, le maire d'Amfreville-sous-les-Monts François Vigor se souvient des nombreux secours, "tout un orchestre qui travaille autour des enfants pour essayer de les sauver". Un "choc" pour lui. "C'aurait pu être mes enfants, ce sont les enfants de tout le monde".

Selon le maire du Manoire-sur-Seine, où résidait l'un des quatre disparus, l'heure n'est pas à la recherche de coupables. "Le chauffeur et le passager vont avoir ça en mémoire pendant des années", affirme Daniel Bayart. "L'important, c'est qu'on écoute les familles."

Le conducteur du véhicule, âgé de 18 ans, avait été contrôlé avec un taux d'alcoolémie de 1.76 gramme par litre de sang. C'est quasiment neuf fois plus que la limite autorisée pour les permis probatoires (0.2 gramme). Il a été mis en examen pour homicides involontaires aggravés et blessures involontaires aggravées.

Retrouvez le reportage de Maël Morin, Eric Lombaert et Stéphanie Pierson :

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident faits divers hommage société