Evreux : une ville où il fait bon rouler à vélo ?

Location de vélos électriques, pistes cyclables : où en est la capitale de l’Eure dans ces aménagements pour les mobilités douces ?

2,54/6 : c’est la note qu’avait obtenu la ville d’Evreux en 2019 au baromètre des villes cyclables. Parmi les critères ayant obtenu les scores les plus faibles figuraient la sécurité et le confort. Les cyclistes qui ont voté remarquent toutefois une légère amélioration des aménagements entre 2017 et 2019.

Mais les initiatives de la ville ne sont pas suffisantes pour obtenir une note favorable, ainsi Evreux se classe en catégorie F (sur une échelle allant de A à G). 

Des impressions partagées par le CUBE, collectif des usagers de la bicyclette d’Evreux Portes de Normandie qui organise des réunions publiques pour faire évoluer la situation. Le but est de travailler main dans la main avec la communauté de communes pour les aménagements destinés aux cyclistes. La ville a installé plus d’arceaux pour permettre aux vélos d’être garés en toute sécurité, mais les deux-roues veulent partager les rues de la ville. Les cyclistes prônent une limitation de vitesse à 30 km/heure pour ressentir plus de sécurité au cours de leurs déplacements.

Il faut également excentrer les parkings pour libérer le centre-ville et le rendre aux mobilités douces. Mais c’est dans l’air du temps on se rendra compte que ces mobilités sont bonnes pour la santé et pour la planète.

Bernard Giraudeau, membre du CUBE.

Pour ces utilisateurs, il s’agit de mieux sécuriser les adultes, mais également les plus jeunes : « à la campagne, les enfants utilisent leurs vélos, mais pas en ville car c’est trop dangereux. Mais des enfants qui iraient à l’école à vélo, ça serait l’idéal. » Bernard Giraudeau, membre du CUBE.   

Les ambitions de la collectivité

Jusqu’au 1er novembre 2021, une aide financière était proposée aux habitants de la communauté de communes qui souhaitaient investir dans un vélo électrique. Evreux Portes de Normandie a également mis en place la location de vélos à assistance électrique. Une aide appréciée dans une ville aux coteaux pentus « La contribution des vélos-location lancée par EPN, a facilité cet accès à de nombreuses personnes. Il reste encore beaucoup de chantiers à imaginer pour que chacun.e contribue dans la limite de ses moyens, à une ville cyclable, apaisée, sécurisée pour tous, quel que soit l’âge. » précisé le CUBE sur son site.

Cependant la ville manque de pistes cyclables et de séparateurs. Le CUBE regrette que certains cyclistes soient contraints d’utiliser les trottoirs pour se sentir en sécurité.  

La collectivité Evreux Portes de Normandie se félicite d’avoir balisé 33 kilomètres de pistes cyclables au cours de l’année 2019.

Pour l’année 2021, ce Plan vélo comportait de nouvelles ambitions avec l’inauguration de la liaison Évreux- Arnières/Iton.

Des études sont menées pour relier Evreux aux communes voisines de : · 

Une voie verte pourrait également raccorder à terme Le Plessis-Grohan – Les Baux-Sainte-Croix et Les Ventes, mais aussi Caër et Normanville, ou encore Aviron et le quartier ébroïcien de Saint-Michel.

De la voie verte à la gare SNCF 

Un autre projet d’envergure est en passe d’aboutir : « Relier la voie verte à la gare SNCF, avec la pose d’une passerelle qui enjambera le boulevard des Cités-Unies » souligne Guy Lefrand. Un enjeu stratégique qui permettra aux cyclistes d’accéder au pôle d’échanges multimodal de la gare SNCF et par là-même au centre-ville ébroïcien, à l’horizon de la fin d’année prochaine. L’État soutient financièrement ces projets : 3.5 M€ de subventions ont été versés au bénéfice du Plan vélo sur la période 2019-2021.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement sécurité routière sécurité société vélo transports économie