Covid-19 : des mairies de l'Eure accueillent les employés du BTP pour les repas du midi

Faute de restaurants ouverts, la confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment de l'Eure a sollicité les maires pour que les employés puissent prendre leur pause déjeuner à table et au chaud.

4 mars 2021- Des employés du BTP en train de déjeuner dans la salle du conseil municipal de la mairie de Daubeuf-la-Campagne (Eure)
4 mars 2021- Des employés du BTP en train de déjeuner dans la salle du conseil municipal de la mairie de Daubeuf-la-Campagne (Eure) © Hugo Smague / France Télévisions (image extraite d'une vidéo)

Comment faire depuis la fermeture des restaurants pour déjeuner quand on travaille sur les chantiers ? Manger un sandwich assis dehors ou dans la fourgonnette peut s'envisager ponctuellement, notamment l'été, mais n'est pas tenable tous les jours, surtout en hiver.

C'est pourquoi les professionnels du BTP ont réclamé de pouvoir, comme les conducteurs de poids-lourds, avoir accès (en présentant leur carte professionnelle) à des restaurants réservés comme les "routiers" spécialisés dans les repas des travailleurs.

Mais les restaurants autorisés à rouvrir  par les préfectures ne sont pas très nombreux (que 6 dans l'Eure)  et ne couvrent pas l'ensemble du territoire, surtout à l'écart des grands axes routiers.
C'est pourquoi les professionnels du BTP ont, comme dans l'Eure, fait appel aux élus locaux.

"On a connu des périodes d'intempéries et de froid  qui faisaient monter une grogne de la part des chefs d'entreprises."

Les salariés doivent travailler dans de bonnes conditions et il a paru opportun de solliciter l'ensemble des maires du département, via l'association des maires ruraux, pour mobiliser les mairies pour qu'elles puissent mettre à disposition des lieux d'accueil pour pouvoir se restaurer."

Patrick Lefeu,
secrétaire général de la confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment de l'Eure

VIDEO : des mairies de l'Eure ouvertes le midi pour les repas chauds des travailleurs du BTP

A la date du 4 mars 2021, une dizaine de mairies euroises participaient à  cette opération de solidarité. Exemple à Daubeuf-la-Campagne, où la salle du conseil municipal reçoit (sur rendez-vous) les salariés du BTP pour qu'ils puissent manger  (sous le regard de Marianne) un repas chaud dans un cadre convivial.
Et pour faire plaisir à ses hôtes, madame le maire va même jusqu'à servir un café accompagné de pâtisseries confectionnées par une conseillère municipale.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société ruralité