Un restaurant autorisé à ouvrir ses portes en Seine-Maritime

Publié le Mis à jour le
Écrit par Didier Claude

Une restaurant de Blangy sur Bresle a signé une convention avec la préfecture pour accueillir en salle et sous conditions des salariés d'une entreprise du BTP. C'est l'un des rares établissements de Normandie à en bénéficier. 

Le restaurant "O deux" à Blangy sur Bresle vient d'être autorisé à ouvrir ses portes au public en Seine-Maritime. 

Pour cela, les patrons ont dû signer une convention avec la préfecture et une entreprise du BTP, seule bénéficiaire de cet accord. 

Depuis lundi 1er février et après 3 mois de fermeture, les ouvriers de cette entreprise du bâtiement peuvent donc enfin se restaurer dans la salle, bien au chaud.

Pour ces derniers, c'est une très bonne nouvelle et un petit plaisir qu'ils degustent avec soulagement. 

(Avant) c'était sandwich en voiture ou à l'extérieur quand il fait beau. Des plats à emporter à faire plus ou moins bien réchauffer... Ca fait du bien ! 

Jean-Noël Ricouard, salarié du BTP

 

Pour cette ouverture, Gaëtan Tonqueray, le copropriétaire du restaurant, a dû s'engager à suivre plusieurs règles sanitaires strictes.

On a eu un protocole sanitaire à suivre : pas de face à face, 6 personnes maxi par table et 4m² par personne. C'est pas beaucoup de couverts : 15 couverts maxi. Niveau rentabilité c'est assez restreint. 

Gaëtan Tonqueray, copropriétaire du restaurant "O Deux"

Avec cette ouverture, Gaëtant n'a pas de quoi rouler sur l'or. En moyenne, il sert une  dizaine de repas chaque midi auquel il peut ajouter un peu de vente à emporter.  Pour lui, cette ouverture représente surtout une bouffée d'air frais qui lui permet de revoir du monde et de continuer à exercer son métier. Un détail qu'aimeraient vivre beaucoup de ses collègues dans la restauration. 

Un restaurant rouvre ses portes à Blangy sur Bresle (reportage de Grégory Archiapati et Judikaëlle Rousseau)