A Val-de-Reuil, le championnat du monde d'athétisme de sport adapté

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sylvie Callier
L'athlète de Val-de-Reuil Saby Chevalme après sa course
L'athlète de Val-de-Reuil Saby Chevalme après sa course © Stéphane l'Hôte

Le stade Jesse Owens accueille des sportifs hors-du-commun. Ils dépassent leur handicap mental ou psychique. Vous pouvez encore venir encourager ces athlètes du monde entier ce dimanche 4 mars


Saut de haies, lancers, courses, sprints, relais.  Les épreuves de ce championnat du monde indoor de sport adapté (en intérieur) sont semblables à toute autre compétition d'athlétisme.

80 sportifs viennent décrocher à Val-de-Reuil un titre mondial. Argentins, polonais, russes, norvégiens, cap-verdiens. La délégation française compte 19 athlètes.

Deux normands sont engagés. Saby Chevalme (champion du monde de cross-court par équipe 2017)  qui s'entraine à Val-de-Reuil et le havrais Abdoulaye Coulibaly, licencié au HAC. (3e du relais 4X200m 2017  aux championnats d'Europe 2017).

Reportage d'Anne-Lise Havard et Stéphane l'Hôte

l'autonomie et la confiance grâce au sport


A Val-de-Reuil, le championnat du monde d'athlétisme de sport adapté

En France, 63 000 personnes atteintes d'un handicap mental ou psychique ont une licence de sport adapté. Les jeux de Paris en 2024 motivent aussi ces sportifs. Le sport adapté sera représenté aux jeux paralympiques.

Et qui sait ? le stade Jesse Owens de Val-de-Reuil pourrait accueillir des épreuves.

Photographies de Stéphane l'Hôte


 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.