• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Echange et partage à la campagne : découverte du Woofing dans une ferme de l'Eure

Eté 2018-Véronique Arnould "woofeuse" dans une ferme bio de l'Eure : la ferme de la mare des Rufaux à Bouquetot / © Photos : Stéphane L'HOTE / France 3 Normandie
Eté 2018-Véronique Arnould "woofeuse" dans une ferme bio de l'Eure : la ferme de la mare des Rufaux à Bouquetot / © Photos : Stéphane L'HOTE / France 3 Normandie

Venu d'Angleterre, le "WWOOFing" consiste à accueillir des citadins dans des fermes. En échange de quelques heures de travail, les woofers sont nourris et logés. La rédaction de France 3 Normandie a testé pour vous
 

Par Richard Plumet

La pratique se développe dans tous les départements français et comprend désormais, au bout de dix ans, un véritable réseau organisé.

Venant de  WWOOF, comme  World Wide Opportunities on Organics Farm (que l'on peut traduire littéralement par "opportunités mondiales dans des fermes biologiques") le "woofing", après des débuts dans les années 70, est aujourd'hui l'occasion de changer d'air, de faire des rencontres et un bon moyen de voyage et de découverte.

En échange de quelques heures de travail à la ferme, les woofers sont nourris et logés.

Véronique Arnould l'a testé pour vous en devenant "woofeuse" dans une ferme bio de l'Eure : la ferme de la mare des Rufaux à Bouquetot

VIDEO : le reportage France 3 Normandie de Véronique Arnould et Stéphane L'Hôte  (montage : Stéphanie Pierson) avec l'interview de 
  • Edouard Stalin, fermier bio depuis 2011

Il y a beaucoup de gens qui veulent quitter la ville. Je ne veux pas casser des rêves, mais attention : agriculteur, ou maraîcher, c'est un métier qui est très beau, mais très dur.
Alors attention : du rêve au cauchemar c'est vite fait aussi…

 
Eure : j'ai testé le woofing dans une ferme de Bouquetot

 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Eté 2019 dangereux à Acquigny (Eure)

Les + Lus