Émeutes après la mort de Nahel : 9 personnes condamnées après le pillage d'un hypermarché à Évreux

Neuf personnes ont été condamnées par le tribunal d'Evreux (Eure), ce vendredi 29 septembre, pour des vols liés au pillage d'un hypermarché de la ville fin juin, après la mort de Nahel, 17 ans, tué par un policier à Nanterre.

Au total, dix personnes étaient poursuivies pour des faits de vol aggravé lors du pillage de l'Intermarché d'Evreux dans le quartier de la Madeleine, dans la nuit du 30 juin au 1er juillet.

L'une d'entre elles a été relaxée. "Les neuf autres ont été condamnées à des peines allant de 35 heures de travail d'intérêt général pour la plus basse à 8 mois d'emprisonnement ferme pour la plus haute (sans mandat de dépôt), en passant par de l'emprisonnement avec sursis ou avec sursis probatoire", a déclaré à l'AFP le procureur de la République d'Evreux, Rémi Coutin.

54 interpellations dans l'Eure

"Une opération d'interpellations a eu lieu mercredi matin. Une quinzaine de personnes dont un mineur ont été placées en garde à vue mercredi. Certaines ont été remises en liberté parce qu'on a estimé qu'il n'y avait pas de charges contre elles. Mais dix d'entre elles ont été déférées ce vendredi", a expliqué M. Coutin.

La préfecture de l'Eure avait annoncé mercredi 27 septembre ces 15 interpellations "dans le cadre des enquêtes liées aux émeutes urbaines du début de l'été", précisant qu'elles s'ajoutaient aux 54 interpellations déjà réalisées dans le département depuis les émeutes déclenchées dans toute la France par la mort du jeune Nahel.

D'autres interpellations pourraient avoir lieu dans les prochaines semaines, nous a en outre appris un communiqué conjoint de la préfécture de l'Eure et du ministère de la Justice. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité