Dans l'Eure les salariés de Schneider Electric manifestent leur inquiétude face à la modernisation

© France 3 Normandie / Images extraites de la video du JRI Eric Lombaert
© France 3 Normandie / Images extraites de la video du JRI Eric Lombaert

Venus de différents sites français, les manifestants se sont rassemblés à Guichainville, dans l'Eure, là où se touve un site pilote entièrement modernisé et digitalisé
 

Par Richard Plumet

La date de la manifestation de ce lundi matin (4 novembre 2019) à Guichainville n'a pas été choisie au hasard.

La mobilisation des salariés correspond au jour où la présidente de Schneider Electric France devait découvrir "l'expérience digitale de son centre logistique". Situé près d'Evreux, ce site pilote a été transformé  "pour relever les enjeux liés aux nouvelles technologies".

Cette plate-forme de distribution (d'une surface de 43.000 m2) s'est équipée de "solutions innovantes pour la gestion des stocks, la qualité des expéditions et pour l'optimisation de la consommation d'énergie."

La grosse différence entre Amazon et nous, c'est que Amazon sert ce qu'on appelle du "business to customer" alors que nous on est plus en phase de "business",  c’est-à-dire d'entreprises qui utilisent nos produits. Donc en termes de logistique c'est une logistique qui est adaptée au business.
Eric Meylan, directeur logistique / territoire France / Schneider Electric

Innovation et digitalisation au centre Schneider Electric de l'Eure


Des salariés inquiets

Suivant un appel syndical, 200 salariés du groupe Schneider Electric ont exprimé leur inquiétude face à l'évolution de leur entreprise :

Aujourd'hui on est inquiets.
Inquiets de la nouvelle stratégie du groupe. La direction, en début d'année 2019, a annoncé le départ d'une grande partie de la R&D en Asie, R&D qui alimente aujourd'hui en termes de produits les usines françaises et européennes. A ce jour, malgré toutes  nos relances,  nous n'avons aucune vision de comment la direction va continuer à produire en France, développer en France, industrialiser en France…

Emmanuel Da Cruz, secrétaire fédéral FO métallurgie

​​
Dans l'Eure les salariés de Schneider Electric manifestent leur inquiétude
 

Des inquiétudes infondées

Venue visiter les nouvelles installations du site de Guichainville, la présidente du groupe a affirmé que les inquiétudes formulées par les salariés mobilisés n'étaient pas du tout fondées.

Ils se posent des questions parce que c'est vrai qu'on est dans un monde du digital pour lesquels les métiers évoluent. Donc c'est des sujets sur lesquels on travaille beaucoup avec nos collaborateurs pour les former, pour qu'ils comprennent,  et donc c'est normal que les collaborateurs aient des questions et donc on y répond !
Christel Heydemann, présidente de Schneider Electric France

 
La présidente de Schneider Electric France répond aux syndicats

Videos : reportade de S. Gérain et E. Lombaert 
 
© France 3
© France 3

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus