Evreux : cinq anciens policiers rouennais face à la justice en septembre prochain pour propos racistes

Cinq anciens policiers rouennais comparaîtront le 3 septembre 2021 à Evreux pour avoir tenu des propos racistes à l'égard d'un ex-collègue noir dans un groupe de discussion WhatsApp. 

La comparution des cinq anciens policiers aura lieu le 3 septembre 2021 au tribunal d'Evreux.
La comparution des cinq anciens policiers aura lieu le 3 septembre 2021 au tribunal d'Evreux. © Véronique Arnould / France Télévisions

Souvenez-vous, alors que les manifestations anti-racistes et pour l'égalité battaient son plein l'été dernier, une nouvelle affaire de discrimination dans la police était médiatisée par le biais d'Arte Radio et Mediapart. 

En décembre 2019 un policier noir affecté à l'Unité d'assistance administrative et judiciaire avait porté plainte à Rouen contre six de ses collègues, après avoir découvert qu'il était la cible de propos racistes sur un groupe WhatsApp (messagerie en ligne). Une nouvelle décision de justice a été prise hier. 

Les cinq anciens policiers sont renvoyés devant le tribunal de police d'Evreux pour des faits d'injures non publiques à caractère raciste. Ils encourent une contravention de cinquième classe.

Dominique Puechmaille, procureure de la République d'Evreux

Cette comparution aura lieu le 3 septembre prochain, à 13h30. 

Un renvoi vers la justice à Evreux 

D'autres messages à caractères racistes, sexistes et homophobes avaient été relevés dans ce groupe de discussion. Selon l'avocat Yaël Godefroy qui défend le policier victime d'injures, le dossier a été déplacé à Evreux car certains messages visaient des magistrats rouennais.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité justice