Evreux : des postes supprimés sur le site de production de médicaments GSK

Le laboratoire annonce que plusieurs dizaines de salariés seront concernés d'ici 2024

Evreux - Vue d'une des salles du site de production de médicaments du laboratoire  GSK (GlaxoSmithKline) – Archives
Evreux - Vue d'une des salles du site de production de médicaments du laboratoire GSK (GlaxoSmithKline) – Archives © France Télévisions

Créé en 1968 à Evreux,  le site industriel de GSK (Glaxo-Smith-Kline) produit des médicaments avec une spécialisation dans les produits destinés à être inhalés pour les soins des maladies respiratoires.

Le labo eurois compte 1100 salariés et exporte  plus de 85% de sa production dans 120 pays.

Après une annonce faite ce 7 janvier 2021 dans les colonnes du quotidien régional Paris-Normandie, GSK a  confirmé à la rédaction de France 3 Normandie "une baisse des effectifs de l’ordre de 60 à 80 personnes au cours des trois prochaines années, sans départs contraints, sur un effectif total de 1200 collaborateurs."

Ces suppressions de postes avaient été annoncées aux salariés dès le mois de septembre 2020 et un accord avait ensuite été signé par les deux syndicats majoritaires du site. 

GSK justifie ces suppressions de postes par la mise en place d'une stratégie de transformation destinée à  "créer deux entreprises de premier plan au niveau mondial, l’une dans la biopharmacie et l’autre dans le secteur de l’automédication. La priorité de notre entreprise est d’adapter son modèle opérationnel pour renforcer sa compétitivité et assurer les conditions de son développement futur."

GSK indique par ailleurs que des discussions avec les représentants du personnel  ont permis de parvenir à un accord de GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences) avec "une priorité donnée à l’accompagnement des projets des collaborateurs, au travers de départs volontaires et de mobilités internes."

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie emploi santé