Cet article date de plus de 4 ans

Normandie : les voitures-radars conduites par un opérateur privé ont été présentées ce vendredi

Les nouvelles voitures avec radars conduites par des chauffeurs d'entreprises privées ont été présentées ce vendredi à Evreux. Elles embarquent 4 caméras et 1 radar caché sous la plaque d'immatriculation. Elles seront à l'essai jusqu'au 1er septembre sur les routes de Normandie. 

C'est une révolution dans le domaine de la sécurité routière en France. Ce vendredi a eu lieu, à Evreux, la présentation des nouveaux véhicules-radars conduits par des chauffeurs d'un opérateur privé. Si l'expérimentation sur les routes normandes s'avère concluante, elle devrait être généralisée en septembre 2017 dans tout le pays.
Les policiers et les gendarmes jusqu'à présent seuls autorisés à flasher et verbaliser les contrevenants se verront retirer cette tâche . 
D'ici-là, aucun contrevenant ne sera verbalisé. 

Libérer les gendarmes et les policiers

Les véhicules-radars circuleront 8 heures par jour, contre 1 heure actuellement. Grâce à cette nouvelle organisation, 400 postes de gendarmes et de policiers devraient être libérés. 1 000 postes de chauffeurs dans le secteur privé devraient par ailleurs être créés. 
Le ministère de l'intérieur espère bien ainsi inverser la courbe du nombre des accidents à la hausse depuis 2 ans. 

Des opposants 

Cette mesure pour lutter contre la mortalité sur les routes  ne convainc pas toutefois les associations d'automobilistes. Parmi lesquelles : "40 millions d'automobilistes". Selon elle le gouvernement veut avant tout remplir ses caisses avec une augmentatin du nombre des amendes.  

VIDEO : le reportage d'Anaïs Furtade et Jean-Marc Pitte (Son : Bruno Delande et montage de Carole Lebret) avec les interviews de :  
durée de la vidéo: 01 min 43
Présentation véhicule radar

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région normandie politique fusion des régions réforme territoriale