Un simulateur en tournée dans l'Eure pour séduire de futurs conducteurs d'autocar

C'est un métier demandé, mais qui peine à recruter faute de candidats. D'où l'opération seduction organisée par l'entreprise Transdev spécialisée dans le transport de passagers.

Un habitant de l'Eure teste un simulateur de conduite d'autocar
Un habitant de l'Eure teste un simulateur de conduite d'autocar © Bruno Belamri / France Télévisions (image extraite d'une vidéo)

Il faut entre trois mois et un an de formation pour devenir conducteur d'autocar. Pour faire connaître ce métier, souvent méconnu du grand public, à des demandeurs d'emplois, ou à des personnes qui envisagent une reconversion professionnelle, Pôle Emploi organise en Normandie des sessions de presentation en partenariat avec la société Transdev.

Accompagnés d'un formateur, les stagiaires découvrent les "composantes du métier", à savoir la concentration, la precision, le calme et la courtoisie, avant de s'essayer à la conduite sur un simulateur moderne qui restitue des conditions très proches de la réalité.

"Il y aura toujours de l'emploi dans ce métier-là : c'est vraiment un métier très attrayant ! "

 Aujourd'hui on est constamment à la recherche de conducteurs, donc, quelqu'un qui sort avec un permis aujourd'hui ou dans un an, on aura toujours besoin de le recruter."

Edouard Deilgat,
directeur de Transdev Pont-Audemer - Elbeuf

durée de la vidéo: 01 min 52
VIDEO : un simulateur pour séduire de futurs conducteurs d'autocar. Reportage : G. Alcalay et B. Belamri (montage : L. Courbe)

Transdev, qui, dans le secteur de Pont-Audemer et d'Elbeuf recherche 20 conducteurs, cherche à attirer des candidats pour une formation et une preparation au permis special (permis D) , avec au bout la perspective d'un emploi.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie transports en commun transports