La montée en régime des autocars sur le réseau normand

Publié le Mis à jour le

Face à des trains défaillants, les cars "Macron" s'imposent désormais sur les routes normandes pour des trajets à petits prix qui défient toute concurrence. 
 

Sur le front des transports, la riposte normande s'organise. Depuis quelques temps, de multiples dysfonctionnements ont affecté la ligne SNCF Le Havre-Rouen-Paris. Des déboires qui agacent les voyageurs et contribuent en partie au récent succès des compagnies de transports par autocars.
Depuis leur lancement en 2015, ces véhicules tout confort ne cessent de prendre des parts de marché aux autres moyens de transports que sont le train, la voiture, ou même le co-voiturage.

Au Havre, avec l'ouverture à la concurrence des trajets, trois compagnies, Isilines, Flixbus, et Ouibus, se partagent aujourd'hui le marché et effectuent des rotations régulières jusqu'à la capitale. Ces trajets, de plus en plus prisés à cause notamment de leurs tarifs très attractifs, ont progressé en moyenne de 40% l'an passé.
En 2017, le taux de remplissage de ces bus a régulièrement dépassé les 80%. 


Plus de détails dans le reportage vidéo de notre équipe Magali Nicolin et Anne Lise Havard 

Le succés normand des cars macron ©France 3 Normandie


Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité