Vieux-Port : ce normand marchera jusqu'à Verdun en tenue de Poilu

Patrick Debièvre s'apprête à parcourir 400 kilomètres de son village des bords de Seine jusqu'à Verdun. Depuis l'enfance, il est touché par le destin des jeunes soldats de la guerre de 14. Il souhaite susciter la curiosité les jeunes pour l'Histoire.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Mardi 30 octobre, vers 8h30, dans la brume matinale des bords de Seine, Patrick de Bièvre prendra la route, seul.

Il a fait confectionner un lourd costume de Poilu, bleu horizon, et portera des accessoires d'époque. Pas d'arme, évidemment, pour sillonner les routes de Normandie, de l'Oise, de la Marne, de la Meuse. 

Cet habitant de Vieux-Port a la mémoire vive. Il n'a jamais oublié la visite à la nécropole de Douaumont avec son père. 130 000 soldats de la guerre de 14 y reposent.

Soutenu par la mairie de Vieux-Port, il s'entraine à la longue marche (environ 35 km par jour). Il fera partie des invités des commémorations à Verdun le 11 novembre, pour le centenaire de l'Armistice.

"C'est un hommage. Il faut réfléchir. Comment en est-on arrivé là. Ma volonté c'est que les gens se rappellent. on doit cela aux Poilus"

Reportage de Julie Howlett et Jérôme Bègue