VIDEO. 40 ans après sa mort, que reste-t-il de Pierre Mendès France ?

Publié le

Homme de convictions, celui qui fut maire de Louviers et député de l'Eure a profondément marqué la politique française : "Mendès France, un homme en avance", une émission à ne pas manquer sur France 3 Normandie.

Il y a 90 ans tout juste, en 1932, Pierre Mendès France remportait les élections législatives dans l'Eure. C'était une surprise pour ce Parisien parachuté en Normandie. Il est alors le plus jeune député de France. A 25 ans. Et il deviendra maire de Louviers trois ans plus tard.

Une émission de France 3 Normandie. Réalisation : Olivier Chasle, présentation : Emilie Leconte. ©France 3 Normandie

"Mendès France, un homme en avance", une émission spéciale diffusée dimanche 16 octobre à 11h30 sur France 3 Normandie.

Emilie Leconte et ses invités évoquent son empreinte en Normandie.

Jean-Charles Houel, ancien rédacteur en chef de La Dépêche de Louviers, nous a raconté ses rencontres marquantes avec Pierre Mendès France.

François Loncle, qui lui a succédé au poste de député de l'Eure en 1981, nous a confié comment Pierre Mendès France a influencé sa façon de faire de la politique.

Et François-Xavier Priollaud, l'actuel maire de Louviers, nous a parlé de son projet de mise en valeur du riche fonds documentaire Pierre Mendès France.

France 3 Normandie vous propose une balade singulière à travers l'histoire de celui que l'on appelait Mendès, un homme politique déjà très moderne.

Bachelier à 15 ans, il entre à la fac de droit et à Sciences po à 16 ans. A 19, il fait son entrée au barreau de Paris. C’est le plus jeune avocat de France. Son premier cabinet, il l'ouvrira à Louviers, au numéro 35 de la rue Tatin.

Un féministe

Visionnaire, il permet aux femmes, qui n’ont pas encore le droit de vote avant la guerre, de siéger au conseil municipal de Louviers et de prendre part au vote des résolutions.

Pendant la seconde guerre mondiale, alors député, maire et conseiller général de l’Eure, il réclame en vain une affectation au front. Emprisonné par le régime de Vichy, il s’échappe en 1941 et rejoint les forces aériennes françaises libres à Londres, auprès du général de Gaulle.

Pierre Mendès France est nommé ministre de l’économie dans le gouvernement provisoire de de Gaulle. Il participe à la conférence de Bretton Woods qui permettra de créer la Banque mondiale et le Fonds monétaire international. En désaccord avec son homologue aux finances, il démissionne de son poste moins d’un an plus tard.

    Englué dans le conflit indochinois, René Coty, président de la République, nomme Pierre Mendès France président du Conseil en 1954, juste après la chute de Diên Biên Phu. La paix est signée en 30 jours.

    10 jours après, il accorde l'autonomie au peuple de Tunisie, ouvrant la voie à l'indépendance du pays.

    Un reportage de Marie du Mesnil-Adelée, Sidonie Vilcoq et Stéphanie Pierson ©France 3 Normandie

    Pierre Mendès France en 10 infos essentielles

    Un reportage de Marie du Mesnil-Adelée, Sidonie Vilcoq et Stéphanie Pierson

      7 mois et 17 jours

      Son gouvernement ne va durer que 7 mois et 17 jours. Il tombera sur l’indépendance de l’Algérie, mais il va profondément marquer la 4ème République. En politique intérieure, il lance une grande campagne de lutte contre l’alcoolisme. C’est la fameuse image du verre de lait.

      Pierre Mendès France se retire de la vie politique en 1972 et consacre la fin de sa vie à la recherche de la paix au Proche Orient. Il meurt à 75 ans, et selon son souhait, ses cendres sont dispersées à Louviers, dans le jardin de sa maison située sur les hauteurs.

        Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
        France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité