Un octogénaire champion de tir à l'arc de Beaumont le Roger

Publié le Mis à jour le
Écrit par Stéphane Lhôte
Jacquie Lamarre, archer de 80 ans
Jacquie Lamarre, archer de 80 ans © Stéphane L'hôte

La commune de Beaumont le Roger, dans l'Eure, organisait ce dimanche une compétition de tir à l'arc. De très nombreux archers sont venus de tout le département et parmi eux, Jacquie Lamarre, un octogénaire tombé amoureux de ce sport. 

Il est le doyen de la compétition organisée à Beaumont le Roger. Jacquie Lamarre, fait de la compétition depuis 8 ans, il a découvert ce sport à 72 ans mais sa passion pour le tir à l'arc remonte à son enfance.
Pendant la guerre, les jouets étant rares, une branche de noisetier, une ficelle et des flèches était sa distraction favorite. "en forêt, on tirait n'importe où, peu importe où allaient les flèches, pas de cibles à viser". 
Tout en blanc avec son bonnet bariolé, Jacquie est un personnage parmi les archers. Dans les compétitions et dans son club, on le surnomme "Papy Ronchon" à cause de sa rigueur et de sa discipline.  


VIDEO : le reportage de Félix Bollez, Stéphane L'hôte (montage : Pierre Cadinot) : 
Jacquie Lamarre, la passion du tir à l'arc à 80 ans
Pas besoin d'être jeune ou d'avoir un physique d'athlète pour pratiquer ce sport. Jacquie Lamarre s' entraîne 2 fois par semaine et ne se fatigue pas trop pendant une compétition. Son arc à poulie, il le connaît par coeur et sait en tirer le meilleur. La vitesse des flèches peut atteindre plus de 300km/h. 
Après avoir pratiqué le football, le tennis et l'haltérophilie, notre octogénaire compte bien continuer le tir à l'arc et la compétition tant que les bons résultats seront au rendez-vous et qu'il y aura de la place pour lui.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.