La facture d’eau sera plus importante dans beaucoup de communes de Normandie en 2023. Explications.

Dans la série "hausse des prix", on débute l’année 2023 avec une augmentation des prix de l’eau dans une grande majorité des communes de Normandie. Pour certains foyers, la hausse s’élèvera à des dizaines d’euros par an.

Pourquoi l’eau coûte plus chère ?

Comme à chaque période d’inflation, tous les secteurs sont touchés et la hausse du prix de l’électricité a un effet domino sur celui de l’eau. Les machines et pompes utilisées pour le traitement de l’or bleu consomment énormément. Les travaux sur les réseaux de traitement et distribution d'eau sont aussi en cause dans l'augmentation du prix de l'eau. De plus, les produits utilisés, comme le chlore ou le charbon actif, connaissent également une inflation de 10 à 30%.

Un coup de pouce de l’Etat ?

C’est ce que réclament plusieurs associations d'élus. Elles demandent une aide de l'État car les structures de gestion de l’eau ne sont pas concernées par le bouclier tarifaire mis en place par le gouvernement. Ces derniers jours, Elisabeth Borne a évoqué le plafonnement des prix de l’électricité pour les équipements liés à la gestion de l’eau. Si l’idée se concrétise, elle passerait par décret.

D’autres élus souhaiteraient des aménagements exceptionnels pour permettre aux métropoles ou aux syndicats de puiser dans leur budget général pour réduire la facture des consommateurs.

Quelles communes concernées en Normandie ?

Voici des exemples de syndicats ou métropoles qui ont voté l’augmentation du prix de l’eau en fin d’année pour une application sur l’année 2023.

En Seine-Maritime, à Rouen et sa métropole, la facture de l’eau est composée de 3 parties :

  • une partie revenant à la Métropole Rouen Normandie (abonnement et consommation)
  • une partie revenant à l’Agence de l’Eau comprenant :

- la redevance pour modernisation des réseaux de collecte

- la redevance pour pollution de l’eau d’origine domestique et assimilée domestique (qui n’est pas homogène sur l’ensemble du territoire)

- une contre-valeur redevance prélèvement d’eau

  • une partie revenant à l’Etat (TVA de 5,5 % et de 10 %).

Il est à rappeler que les tarifs de l’eau et de l’assainissement sont identiques pour les 71 communes de la Métropole depuis 2021 suite à la fin de l’harmonisation des tarifs et à la fin des dernières délégations de service public.

Pour 2023, la facture d’eau moyenne de la Métropole s’établirait à 467,30 € TTC pour une consommation de 120 m³ (soit 3,89 € / m³ abonnement compris), en hausse de 2,84 % par rapport à 2022 (soit 12,92 € d’augmentation par facture).

Elle s’établirait à 281,63 € TTC pour une consommation de 70 m³ (soit 4,02 € / m³, en hausse de 2,864 % par rapport à 2022 (soit 7,84 € d’augmentation par facture). 

durée de la vidéo : 00h01mn38s
La facture d’eau sera plus importante dans beaucoup de communes de Normandie en 2023. Explications. ©France 3 Normandie

À Forges-les-Eaux, le m3 passe d’1.25 à 1.55 euros HT. La redevance d’assainissement passe d’1,75 à 2,05 € HT. Les taxes de raccordement au tout-à-l’égout (+ 32 %) ou au réseau d’eau potable (+ 18 %), comme les travaux de branchement (de + 11 % à + 57 %). La commune justifie ses choix par les besoins de travaux sur les réseaux avec une date butoir au 1er janvier 2024.

Dans la Manche, il existe 9 tarifs d’eau pour Saint-Lô Agglo. Un tarif unique est planifié pour 2026. Ce qui est sûr c’est que pour cette année, le prix de l’eau augmente de 10 % à Saint-Lô (soit 157 euros pour 80 m3) et 13% (soit 153 euros pour 80m3/an).

Pour l’agglomération du Cotentin, la hausse sera de 6.2 % en 2023.

Dans l’Eure, le SIAEP du Lieuvin qui distribue l'eau dans 80 communes situées autour de Beuzeville, Cormeilles et Lieurey (Eure), ont également dû augmenter le prix de l’eau. Malgré des tarifs négociés auprès de leur fournisseur, le coût de l’électricité a déjà augmenté de 38% en 2022.

Pour faire face à ces nouvelles charges, le syndicat annonce une augmentation de 7,75%, répercutée sur les factures dans le courant de l’année prochaine :

"Les abonnés verront cette hausse sur leur facture du mois d’aout, ça représentera en moyenne une hausse entre 20 et 25 euros par an"

M. Christian, directeur du SIAEP du Lieuvin

Il n’écarte pas une nouvelle hausse au deuxième semestre si les prix de l’énergie continuent de flamber.

Le syndicat réfléchit à la mise en place de panneaux photovoltaïques dans les prochaines années. Un projet pour accéder à une plus grande autonomie énergétique.

À Evreux, le conseil communautaire d’Évreux Portes de Normandie a fait le même choix : le prix du m3 TTC pour une facture de 120 m3 va passer à 2,45 € pour l’eau potable et 3 015 € pour l’assainissement. Soit une facture de 655,80 € pour 120 m3, hors abonnement, alors qu’elle s’élevait à 585 € en 2022.

Dans le Calvados, en octobre 2022, les délégués du Syndicat Intercommunal d’adduction d’eau potable de la région du Molay-Littry ont voté une augmentation également. Un foyer qui consomme 80 m3 d’eau par an subira une hausse de 8 euros, car le prix du mètre cube d’eau a pris 10 centimes. Dans cette zone, le prix de l’eau exporté n’avait pas augmenté depuis 10 ans.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité