Près de Vernon, un piéton retrouvé mort dans les premières heures de 2021

Publié le Mis à jour le
Écrit par Richard Plumet (avec Hervé Colosio)

Appelés pour un accident, les pompiers de l'Eure ont découvert une victime sur une chaussée de la commune de La Chapelle-Longueville entre Vernon et Gaillon (Eure). Un automobiliste à l'origine de l'accident  est en garde à vue.

Pas de réveillon pour les pompiers du département de l'Eure pour le passage de 2020 à 2021. Si le couvre-feu en vigueur a considérablement réduit la circulation automobile et donc, le nombre d'accidents la nuit de la Saint-Sylvestre, il y a tout de même eu des interventions pour les pompiers de permanence.

Un accident mortel près de Vernon

C'est ainsi qu'un peu après 1h du matin, une fois l'année 2021 débutée, ils ont été alertés pour une collision à la Chapelle-Longueville, près de Vernon.

Un couple, circulant en voiture, a appelé les secours après avoir vu un homme inanimé en bordure de la chaussée et qui semblait avoir été percuté par un véhicule.

A leur arrivée sur place les pompiers  ont découvert une victime en arrêt cardiaque.  En dépit de leurs efforts, cet homme âgé de 38 ans n'a pas pu être réanimé.

Les pompiers de l'Eure, contactés ce vendredi matin par la rédaction de France 3 Normandie, indiquaient ne pas connaître les causes et les circonstances de cet accident mortel.

Différents traces et indices permettaient néanmoins de privilégier l'hypothèse selon laquelle le piéton avait été renversé par  une voiture qui avait disparu à l'arrivée des secours.

Une enquête de la police nationale (dont dépend la commune) a ensuite été  ouverte ce 1er janvier 2021.

Délit de fuite

Dans le courant de la matinée, l'auteur de l'accident, un habitant de Vernon âgé de 23 ans s'est présenté au commissariat de police de Vernon. Il a expliqué avoir eu peur et s'être enfui après avoir "percuté quelque chose sur la route" alors qu'il  y avait une très mauvaise visibilité, avec du brouillard par endroits.

Le conducteur a été placé en garde à vue. Un dépistage de son alcoolémie s'est avéré négatif. A 17h30, le résultat du dépistage aux produits stupéfiants n'était pas encore connu.

Un officier du commissariat de police de Vernon en charge de l'enquête et joint par la rédaction de France 3 Normandie, précisait que la victime de cet accident mortel était en état d'ivresse. Un examen du corps par un médecin légiste doit être pratiqué.   

Selon nos confrères du quotidien régional Paris-Normandie, la victime revenait d'une soirée bien arrosée entre amis et tentait de rentrer chez lui à Gaillon en faisant de l'auto-stop tout en marchant le long de la route.