Le maire de Vernon dénonce les violences lors de la manifestation des lycéens

La manifestation des lycéens hier, jeudi 13 décembre, aux abords du lycée Dumézil, a dégénéré. Un véhicule a été incendié et un agent de police municipale grièvement blessé par un projectile. 

Dans un communiqué qui nous est parvenu ce vendredi, la municipalité de Vernon - à travers son maire - et Sébastien lecornu - ancien maire de la ville et ministre chargé des Collectivités territoriales - ont dénoncé les violences qui se sont produites, près du lycée Dumézil, lors de la manifestation des lycéens, hier (jeudi 13 décembre). 


Un agent de la police municipale grièvement blessé a été transporté aux urgences de l’hôpital de Vernon puis transféré au CHU de Rouen pour une fissure et une plaie au niveau du crâne.

« Ces actes sont inacceptables et ne doivent pas rester impunis » 

déclarent Sébastien Lecornu, ministre chargé des Collectivités territoriales et François Ouzilleau, maire de Vernon. 
 
François Ouzilleau devait aller à la rencontre des agents de la Police Municipale ce vendredi pour réaffirmer son soutien et celui des Vernonnais dans leur mission de tranquillité publique.