• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Vernon : la solidarité se met en place après l'incendie du club-house de rubgy

Le local du SPN Vernon a été incendié dans la nuit de jeudi à vendredi. / © Eric Lombaert / France 3 Normandie
Le local du SPN Vernon a été incendié dans la nuit de jeudi à vendredi. / © Eric Lombaert / France 3 Normandie

Un incendie a totalement détruit les installations du club de rugby de Vernon, dans la nuit du 28 février au 1er mars 2019. Alors que la piste criminelle est envisagée, le monde du rugby se mobilise pour le SPN.

Par Elise Koutnouyan

Les faits se sont déroulés vers minuit, dans la nuit de jeudi à vendredi. Un incendie criminel a totalement détruit les infrastructures du stade de Vernonnet, à Vernon (Eure). Les quatre bâtiments "Algeco" du club-house de rugby ont été détruits. Ils servaient notamment à entreposer le matériel sportif et pédagogique.
 
Les pompiers sont intervenus pendant plusieurs heures avant de maîtriser l'incendie / © Eric Lombaert / France 3 Normandie
Les pompiers sont intervenus pendant plusieurs heures avant de maîtriser l'incendie / © Eric Lombaert / France 3 Normandie
 

Mouvement de solidarité 


Les dégâts sont estimés à environ 30 000 euros. Pour assurer son fonctionnement, le club de rugby peut d'ores et déjà compter sur la solidarité du milieu sportif : 

Nos amis de l'EAC (Evreux A.C. Rugby, NDLR) sont venus nous apporter du matériel pour qu'on puisse assurer nos entraînements samedi matin avec l'école de rugby, explique Eric Lubert, président du SPN Vernon Rugby. Je reçois déjà des appels de présidents de club pour nous demander ce dont on a besoin, pour nous mettre du matériel de côté et qu'on puisse continuer à fonctionner.
 

Les algecos vont être "rapidement remplacés", a assuré l'agglomération de Seine Normandie. Une cagnotte Leetchi a été lancée par le club, plus de 2 000€ ont été récoltés en une journée.

Incendie d'origine criminelle

La police nationale s'est rendue sur place pour établir les constatations d'usage. La piste criminelle est privilégiée : le local du Tennis-club (TCV) et un camion de Seine Normandie Agglomération se situant à proximité des lieux ont été fracturés et vandalisés. "Ces actes sont inqualifiables et doivent être punis : ils privent des centaines de sportifs mais aussi des enfants de leurs activités quotidiennes", ont déclaré Frédéric Duché, président de Seine Normandie Agglomération et François Ouzilleau, maire de Vernon, dans un communiqué de presse. Le club SPN et l'agglomération Seine Normandie ont porté plainte.

Sur le même sujet

Festival de Pâques de Deauville : l'interview d'Yves Petit de Voize, son directeur

Les + Lus