Evreux : à la Madeleine, l'environnement a changé, la misère est restée

Les grands chantiers de rénovation urbaine menés dans ce quartier ont permis d'en améliorer l'image. Mais les politiques de la ville menées depuis quarante ans sont restées sans effet sur le chômage, le décrochage scolaire et l'absence de mixité sociale.

Le quartier de la Madeleine à Evreux compte 15 000 habitants.
Le quartier de la Madeleine à Evreux compte 15 000 habitants. © France 3 Normandie
C'est lui qui avait créé l'agence nationale de rénovation urbaine : Jean-Louis Borloo en appelle aujourd'hui à un "big bang institutionnel". L'ancien ministre de la ville prépare un "plan de bataille" sur les quartiers en difficulté. Il en a dévoilé les grandes lignes au début du mois lors des journées nationales de la France urbaine.

Un chantier de renouvellement urbain dans le quartier de la Madeleine à Evreux (image d'archive)
Un chantier de renouvellement urbain dans le quartier de la Madeleine à Evreux (image d'archive) © France 3 Normandie


Il est un fait peu contesté : les politiques de la ville menées par les différents gouvernements n'ont que partiellement atteint leur objectif. Ce n'est pas faute d'y avoir consacré de l'argent. À Evreux, le programme de rénovation urbaine engagé en 2003 dans le quartier de la Madeleine a englouti 247 M€. De prime abord, tout a changé. L'image d'abord : "ce n'est plus comme avant", reconnaît une habitante. Des barres sont tombées. Des petits immeubles sont sortis de terre. L'école est neuve. Et l'hôtel d'agglomération y a été implanté.

"Le quartier a évolué, mais pas assez, admet Driss Ettazaoui, conseiller municipal d'Evreux, très impliqué dans cette politique de rénovation urbaine. Le taux de chômage est toujours deux à trois fois supérieur à la moyenne. le taux de décrochage scolaire reste important". Stephane Baki, le responsable de l'Association des Jeunes de la Madeleine renchérit : "On est tous d'accord pour dire que ça a changé. Mais du point de vue social, l'exclusion reste toujours aussi forte".


Le reportage dans le quartier de la Madeleine (Frederic Lafond, Eric Lombaert, Philippe Taddeï et Joffrey Ledoyen)

 


L'avenir des 62 quartiers prioritaires Normands en question dans Dimanche en Politique



D'un quartier à l'autre se retrouvent les mêmes maux. Le taux de chômage dépasse 20 % à Hérouville Saint-Clair où les chantiers de la politique de la ville ont tout autant chamboulé le paysage. Il est de 28 % à la Madeleine (et même 44 % chez les moins de 25 ans...) Alors comment résoudre ce problème non-résolu de l'accès à l'emploi ? Quel peut être l'impact des emplois francs promis par le gouvernement ? C'est l'une des questions abordées dans l'émission Dimanche en Politique ce 22 avril.

Au moment où le gouvernement prépare un vaste plan banlieue, l'émission s'intéresse aussi au phénomène de ghettoïsation qui touche ces quartiers composés essentiellement de logement sociaux. L'insécurité est également l'une des préoccupations des habitants. Question : que faut-il vraiment attendre de la police de sécurité du quotidien (PSQ) promise par l'état ? 

Quelle politique pour les villes normandes ? Dimanche en politique - 22 avril 2018 - ©France 3 Normandie
Avec Franck Besnier, autour de la table :
Dimanche en Politique, aussi diffusé le 22 avril à 11h30 sur France 3 Normandie.

 

Votre quartier est-il classé prioritaire ?

Pour savoir si une adresse est située dans un quartier prioritaire, consultez le service Adresse des quartiers, disponible sur le SIG ville (système d'information géographique de la ville)
 

ATLAS DES QUARTIERS PRIORITAIRES EN NORMANDIE - septembre 2017



Les 62 quartiers prioritaires en Normandie 
 

© Atlas des quartiers prioritaires en Normandie (c) sig.ville.gouv.fr/Atlas


 




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région normandie politique dimanche en politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter