Industriels, automobilistes, agriculteurs : les consignes sont strictes pour limiter la pollution de l'air

© D. Meyer/AFP
© D. Meyer/AFP

Les préfectures ont décidé de maintenir la procédure d'alerte de niveau 1 pour la journée de demain, vendredi 9 décembre.

Par Véronique Arnould

Malgré une amélioration ...
Les préfectures ont décidé de maintenir l'alerte de niveau 1 ce vendredi 9 décembre. L'amélioration , constatée par Air Normand, concerne les zones côtières de Seine-Maritime. Cependant, l'est du département ainsi que l'Eure restent touchés par des niveaux élevés de particules en suspension.

Les différents acteurs sont mis à contribution

  • Les usagers de la route 
La vitesse maximale autorisée sur tout le réseau routier national et autoroutier a été abaissée de 20 km/h. Des contrôles routiers pourront être réalisés par les forces de l’ordre.

  • Les particuliers
Les particuliers sont incités à ne pas faire de feux de cheminée et maitriser la temérature de chauffage des logements. Selon l'agence régionale de santé "1°c de plus, c'est 7% de consommation d'énergie en plus !"

  • Les industriels
Reporter les opérations qui pourraient être à l’origine d’émissions atmosphériques polluantes inhabituelles sauf raison de sécurité ou impact économique ou environnemental disproportionné au regard des bénéfices attendus; Reporter le démarrage d’unités à l’arrêt à la fin de l’épisode de pollution.

  • Les agriculteurs
Décaler les activités réalisées dans les silos susceptibles de générer des poussières ainsi que les opérations qui pourraient être à l'origine d'émissions atmosphériques polluantes.

Sur le même sujet

Les + Lus