Cet article date de plus de 9 ans

Alerte sécheresse dans le Calvados

La préfecture affirme que la situation de vigilance sécheresse a été atteinte dans le département.

Particulièrement sur le bassin-versant de la Touques. Les premières mesures de limitation des usages de l'eau ont donc été prises par arrêté préfectoral.

Après un bilan pluviométrique automne-hiver 2011-2012 fortement déficitaire, les nappes phréatiques se sont inexorablement vidées au cours de l'été malgré les pluies importantes d'avril à juillet.

Les débits des cours d'eau continuent donc progressivement à baisser avec des situations cependant différentes suivant les bassins-versants.

La Touques affiche des débits correspondant aux années les plus sèches observées depuis 5 à 10 ans, atteignant les seuils de vigilance puis d'alerte.

Météo France n'annonce pas de pluies significatives dans les 15 prochains jours.

Au vu de cette situation et conformément à l'arrêté cadre sécheresse, l'état de vigilance est adopté par arrêté préfectoral sur l'ensemble du département.

La population est invitée à limiter sa consommation d'eau en adoptant des attitudes économes en eau, et donc à :

– restreindre les usages non prioritaires de l'eau (nettoyage des véhicules, lavage des extérieurs...),
– réduire les lavages des voiries au strict nécessaire de salubrité,
– réduire les consommations d'eau domestiques,
– réduire l'irrigation agricole et l'arrosage,
– reporter dans la mesure du possible les travaux consommateurs d'eau,
– reporter le remplissage des plans d'eau

De plus, pour les communes situées dans le bassin versant de la Touques, un arrêté préfectoral impose les limitations sur les usages suivants (se référer à l'arrêté pour plus de précisions) :

– prélèvements pour remplissages des plans d'eau et gabions,
– création de prélèvements,
– vidanges des plans d'eau,
– travaux en rivières,
– gestion de ouvrages hydrauliques,

En fonction de l'évolution de la situation, ces mesures pourraient être amplifiées ou élargies sur le secteur de la Touques. Ces restrictions donneraient lieu le cas échéant de nouveaux arrêtés préfectoraux avec information des usagers.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécheresse météo