Balade cycliste sur la route du Tour

Publié le Mis à jour le
Écrit par R. PLUMET

Des cyclistes amateurs ont traversé la Seine-Maritime

Trois jours avant le passage du Tour de France,  les fanas de vélos empruntent le parcours des pros



De Eu à Rouen
Des centaines de cyclistes amateurs  sur les routes de Seine-Maritime entre Eu et Rouen ce dimanche 1er juillet, sur l'itinéraire qu'empruntera mercredi prochain le peloton du Tour de France.

Une promenade sportive
Organisée par la Région de Haute-Normandie,  "A chacun son tour" est une randonnée de 185 kilomètres  ouverte à tous (sur inscriptions) qui se déroule sur "route ouverte".

Elu et passionné de cyclisme
Parmi les engagés le public a reconnu le président du Conseil Régional de Haute-Normandie. Alain Le Vern, qui en habitué des épreuves cyclistes, a tenu à participer sur son vélo, sur pratiquement tout le parcours.

 

Balade cycliste sur la route du Tour (1)

Vidéo : le reportage de Grégory Thélu et de Jérôme Bègue à Quiberville
et Duclair  avec l' interview d'Alain Le Vern,
président du conseil Régional de Haute-Normandie 

 


Cinq tronçons
Pour permettre à chacun de pédaler à son rythme et selon ses capacités, le tracé comprenait 5 étapes. Certains coureurs du dimanche n'ont fait qu'une vingtaine de kilomètres tandis que les plus sportifs ont tenté  les 185 kilomètres, comme les pros...

• Eu/Dieppe : 36 km
• Dieppe-Saint-Valery-en-Caux : 33 km
• Saint-Valery-en-Caux/Fécamp : 41,5 km
• Fécamp/Duclair : 53 km
• Duclair/Rouen : 21,5 km

Répétition générale
Dans bon nombre de villes et villages, les cyclistes étaient attendus par le public avec des stands et des animations (comme notamment à Allouville-Bellefosse) . Une façon de commencer à fêter le Tour de France avec quelques jours d'avance.

>les infos pratiques
 

 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.