Carrefour: inquiétude à l'ancien siège de Promodès

Publié le Mis à jour le
Écrit par admin .

Le PDG du groupe a confirmé ce jeudi la suppression de 5 à 600 emplois annoncée par les syndicats

Georges Plassat, nommé à la tête du groupe en mai dernier, a réussi son grand oral devant les investisseurs. Visiblement, la perte nette réduite par rapport à 2011 et les grands axes de sa politique de redressement du numéro deux mondial de la distribution ont convaincu la bourse: un bond de 10% pour le titre à 14 h 30.

La présentation des résultats semestriels par le PDG a en revanche attisé les craintes des salariés. Parmi les priorités édictées par Georges Plassat (baisse des prix, être les meilleurs sur les produits frais, conserver le non-alimentaire, se concentrer sur le Brésil et la Chine à l'international), le contrôle des coûts figure en bonne place, notamment les coûts salariaux qu'il souhaite réduire. Il a ainsi confirmé l'annonce faite la veille par les syndicats: entre 500 et 600 postes administratifs seraient supprimés dans toute la France.

A Mondeville, dans l'ancien siège de Promodès, les salariés sont inquiets. Le site, spécialisé dans la comptabilité, peut être concerné. Lors de sa présentation, le PDG de Carrefour n'est toutefois pas rentré dans les détails de ce plan de suppression de poste, un plan qui s'appuierait sur des départs volontaires.

Reportage: Rémi Mauger, Olivier Lopez


 

Carrefour: inquiétude à l'ancien siège de Promodès

Mondeville: inquiétude dans l'ancien siège de... par france3bassenormandie_845

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité