Du Street Art au cinéma

Publié le Mis à jour le
Écrit par Vanessa Hirson

Le patron du cinéma Omnia à Rouen s'offrent les oeuvres d'un jeune graffeur, Yoco !

Il s’appelle Yoco. Il a 17 ans et il a une bombe entre les mains. Non, il ne s’agit pas d’un film mais… on est quand même au cinéma !

De son vrai nom Léo Ramaën, ce jeune graffeur a été recruté par Hervé Aquillard, le patron du cinéma Omnia à Rouen pour graffer les murs.

A l’aide de photographies piochées sur Internet et de bombes de peinture, Yoco réalise des portraits de réalisateurs, d’acteurs. Ainsi sur le comptoir, le portrait de Marylin Monroe, celui de Godard aussi. Dans quelques jours, les frimousses de Jacques Tati et de Woody Allen. Demain, Yoco s’attaquera au couloir.

Une jolie rencontre entre deux arts sensiblement différents : le Street Art et le Cinéma.

Reportage de Renaud Parquet et Stéphane L'Hôte dans notre édition de ce soir et bientôt dans cet article.


Yoco au cinéma Omnia par France3Haute-Normandie