L'agriculture euroise en quatre plats

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie du Mesnil-Adelée

Notre page été vous emmène à la découverte de l'agriculture euroise en quatre plats. Entrée, plat, fromage et dessert...

video title

video title

L'agriculture de l'Eure en 4 plats : épisode 1

Premier plat de ce menu : la charcuterie. Elle vient directement d'un élevage de porc en plein air à Bâlines. Une page été proposée par Frédéric Lafond et Eric Lombaert.

Direction l'Eure pour notre page été de la semaine. Frédéric Lafond et Eric Lombaert vous emmènent à la découverte de l'agriculture du département à travers quatre plats. Entrée, plat, fromage et dessert. Le menu grand luxe, c'est juste pour vous...

Episode numéro un : l'entrée

Certaines fermes du département ont fait le choix de vendre directement leur production, pour mieux répondre aux attentes des consommateurs. Nous démarrons donc notre repas avec de la charcuterie. Elle vient d'un élevage de porcs en plein air à Bâlines.

Pour voir ce reportage, cliquez sur la première vidéo.

Episode numéro deux : le plat

Ou du moins, ses ingrédients. Direction Vascoeuil, où un commerce original a vu le jour en décembre dernier... Graine des Champs commercialise les produits de 35 agriculteurs résidant à moins de 50 kilomètres du magasin.

Pour voir ce reportage, cliquez sur la deuxième vidéo.

Episode numéro trois : le fromage

Une jeune femme de 30 ans vient de se lancer dans l'élevage caprin et dans la production de fromages de chèvres à Caugé près d'Evreux...

Pour voir ce reportage, cliquez sur la troisième vidéo.

Episode numéro quatre : le dessert

Noyers près de Gisors, un couple d'éleveurs laitiers a fait le pari de transformer une partie du lait de la ferme en glaces...

Pour voir ce reportage, cliquez sur la quatrième vidéo.

Bon appétit à tous !

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité