La reprise de Lurem confirmée

La société AMG ne reprend que l'activité fonderie. 55 salariés vont être licenciés.

L'entreprise de machine à bois Lurem, basée à domfront, dans l'Orne, était en redressement judiciaire depuis plusieurs semaines. Ce mardi matin, le tribunal de commerce d'Alençon a accepté l'offre de reprise formulée par la société AMG, également située dans la même ville.

Cette décision n'est pas une surpise pour les salariés. Il s'agissait de la seule offre formulée devant le tribunal, une offre de reprise partielle: seule l'activité fonderie aluminium est maintenue par la société AMG. 55 des 75 salariés de Lurem vont être licenciés.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité