Les résultats des ports plombés par Petroplus

Au 1er semestre 2012, le tonnage maritime des ports de Rouen, du Havre et de Paris (Haropa) affiche un recul de 7%.

"Ces résultats sont en lien direct avec les six mois d’inactivité de la raffinerie Petroplus (- 3 millions de tonnes) et une campagne céréalière moyenne (- 1,4 million de tonnes)", affirme le communiqué de presse d'Haropa.

Les ports du Havre, de Rouen et de Paris, réunis au sein du groupement d'intérêt économique Haropa depuis début 2012, ont réalisé un tonnage maritime de 42,7 millions de tonnes au cours du premier semestre. C'est un recul de 7% par rapport à la même période en 2011.

Les trafics restent stables sur les terminaux havrais, tandis qu'ils reculent sensiblement à Rouen.

"Approvisionnant quatre grandes raffineries et sites de stockage sur la Seine, les terminaux d’Haropa forment une porte d’entrée maritime majeure pour les approvisionnements de la France en pétrole brut. Le pétrole brut a donc marqué le pas suite à l’arrêt de l’activité de raffinage sur le site de Petroplus à Petit-Couronne depuis le tout début d’année jusqu’à fin juin. Il enregistre ainsi un recul de  13 % (-1,7 million de tonnes) et totalise 11,2 millions de tonnes", précise le communiqué.


HAROPA en baisse d'activité par France3Haute-Normandie

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité