Ouistreham : le cadavre d'une baleine à la dérive

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine BERRA

Le rorqual de 15 mètres de long qui dérivait à 28 km des côtes a été pris en charge hier par la Marine nationale.

Le cétacé de 15 à 20 tonnes a été remorqué vers le port du Havre où il sera examiné par des scientifiques avant d’être confié à un équarrisseur.



La Marine nationale l'a remorqué et acheminé vers le port pétrolier d'Antifer afin de "prévenir tout risque de collision avec un navire".

Selon la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord, l'animal marin a été repéré dès mardi vers 14h00 par le patrouilleur de service public (PSP) Pluvier de la Marine nationale. Il dérivait à environ 15 milles nautiques (28 km) au large de Ouistreham. 



Pour prévenir tout risque pour la navigation, le patrouilleur est resté toute la nuit de mardi à mercredi auprès du cadavre. La Marine nationale a ensuite dépêché sur place le bâtiment de soutien régional (BSR) Elan qui a pris le rorqual en remorque.

Le navire a accosté vers 22H00 mercredi soir dans le port d'Antifer.

Le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) de Jobourg a mis en relation le patrouilleur avec le Centre d’études des mammifères marins basé à La Rochelle.

Selon les scientifiques, il s’agit d’un rorqual à museau pointu, le deuxième plus grand animal vivant sur la planète, après la baleine bleue, qui peut atteindre jusqu’au 20 mètres de long.



Son bon état de conservation a permis de le remorquer vers la terre où il sera examiné par des scientifiques..

>> A suivre le reportage de France 3 Baie de Seine

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité