• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Isigny Saint-Mère ouvre un nouveau laboratoire d'analyses de poudres de lait infantile

© Isigny Sainte-Mère
© Isigny Sainte-Mère

La coopérative s'enorgueillit de pouvoir désormais s'appuyer sur un laboratoire "unique en France". Soixante-dix laborantins vont y analyser les poudres de lait produites dans les tours de séchage de l'usine afin d'en garantir la qualité.

Par Pierre-Marie Puaud

L'affaire Lactalis et ses réactions en chaîne ravageuses pour l'image de l'entreprise l'ont rappelé en 2017 : les industriels qui fabriquent de la poudre de lait infantile n'ont strictement aucun droit à l'erreur. Avec son nouveau laboratoire, Isigny Sainte-Mère espère s'assurer "un niveau d’exigence toujours plus élevé en termes de qualité de produits, d’hygiène, de sécurité alimentaire et de traçabilité". La coopérative a investi sept millions d'euros afin de se doter d'un équipement de pointe comprenent "trois cents machines ultra-performantes".
 

Ce laboratoire capable d'effectuer un million d'analyses chaque année rassemble soixante-dix techniciens et ingénieurs "tous spécialistes des contrôles microbiologiques et physico-chimiques". "Des plans de contrôle sont rigoureusement appliqués, selon les normes en vigueur dans les différents pays de destination des poudres (...) À terme, le laboratoire sera habilité à réaliser des contrôles officiels potentiellement pour des organismes et fabricants extérieurs".
 
© Isigny Sainte-Mère
© Isigny Sainte-Mère

La coopérative dont l'usine est située à Isigny-sur-mer est réputée pour son beurre et sa crème. C'est aussi un fabricant de poudres de lait infantile puis plus de soixante-dix ans. La première tour de séchage a été installée en 1947. "Aujourd’hui, avec 5 tours et 2 lignes de conditionnement, notre capacité de production de poudres de lait infantile atteint les 45 000 tonnes par an, ce qui fait d’Isigny
Sainte-Mère l’un des acteurs importants parmi les fabricants européens du marché"
explique Arnaud Fossey, le président de la coopérative qui estime aujourd'hui que 2 500 000 bébés sont nourris chaque jour avec ses poudres. 
 

Sur le même sujet

Expo Rockwell Musée de Lisieux

Les + Lus