Jardinage : en automne plantez ou boostez la rhubarbe

Cette plante très généreuse est une grande gourmande.
Il faut la nourrir copieusement une fois par an et c’est maintenant.
 
© Pixabay

En ce moment achetez ou divisez un pied de rhubarbe de récup

Achetez un gros pied de rhubarbe ou divisez un pied chez un autre jardinier ami qui veut bien partager avec vous.
S’il y a de gros pieds de rhubarbe dans votre entourage, demandez si vous pouvez en diviser un pour récupérer des morceaux de la souche.
Avec une bêche on coupe à la verticale pour extraire un beau carré de racines.
Environ 30cm X 30cm et sur toute sa profondeur, avec les racines.
Vous le replantez aussitôt (à l’endroit et pas la tête en bas)  en l’arrosant une fois par semaine jusqu’à sa reprise du printemps.
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par mon_premier_potager (@mon_premier_potager) le

Conditions idéales de culture de la rhubarbe

- diamètre d’un pied de rhubarbe adulte 2m en moyenne.
- attribuez-lui 3 m² de jardin à elle seule.
- installez-la en plein soleil ou orientée vers l’ouest (soleil de fin d’après-midi)
- en terre très riche et légère, allégée avec du terreau de feuilles et compost et/ou fumure.
- Empêchez-la de fleurir en coupant les boutons floraux dès qu’ils apparaissent, ils épuisent la plante et réduisent considérablement la production de tiges.
Elle fleurit pour produire des graines dans le but de se reproduire.
© Pixabay

Boostez votre pied de rhubarbe

La rhubarbe s’endort chaque automne et disparait entièrement de la surface du sol.
Au printemps elle déploie toutes ses forces pour ressurgir et donner le meilleur d’elle-même.
Cette géante nous impressionne par la quantité impressionnante de nouvelles tiges qu’elle fabrique.

Quand elle manque de nourriture elle ne produit plus rien

Elle ne donne que peu de tiges quand elle n’a plus de force, faute de nourriture.
Cette plante très généreuse est une grande gourmande mais quand elle a le ventre vide c’est un fiasco.
Il faut enrichir le sol copieusement une fois par an et c’est maintenant.

En ce moment la rhubarbe a totalement disparu

On distingue encore un petit monticule sous lequel elle se cache pour dormir cet hiver et reprendre des forces.
Nettoyez tout son périmètre, enlevez les mauvaises herbes et griffez un peu la surface du sol pour faciliter l’absorption de l’eau.
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Lydia et ses chats 😻😻😻 (@vivre_sainplement) le

Avec quoi la nourrir ?

Maintenant en déposant sur son dos rond une bonne couche de compost ou de fumure bien décomposée.
(Fumure vendue en sacs en jardineries ou coopératives agricoles)
Un édredon de 30 ou 40 centimètres d’épaisseur au moins et sur 1m ou 1.50m de large.
Imaginez l’ensemble des racines de la plante qui s’étale largement, et recouvrez la totalité du périmètre.

Un voile d'hivernage pour tout retenir

Si votre compost est léger et volatile plaquez un voile d’hivernage dessus qui sera maintenu par quelques pierres à la périphérie.
Tout l’hiver, les éléments nutritifs vont descendre avec la pluie et enrichir la terre qui enveloppe la rhubarbe.
Au réveil de la végétation elle va se gaver de cette nourriture abondante et exploser de générosité.

La différence de production de la rhubarbe varie du simple au triple, voire plus, quand elle est bien nourrie. J’ai testé pour vous ;-)

Sophie Bernard


Retrouvez ci-dessous tous nos conseils jardinage, saison par saison. Faites défiler les articles en cliquant sur les flèches ou cliquez sur la saison de votre choix dans la chronologie.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jardinage loisirs sorties et loisirs