Jardinage : avec les enfants apprenez à récolter des graines de tomates «bio »

Récupérez une ou plusieurs belles tomates « BIO » pour en extraire les graines que vous sèmerez en mars. Si elles ne sont pas Bio les graines germeront mais vous n’aurez peut-être pas de fruit ou très peu.

 

© Sophie Bernard

Une belle tomate donne en moyenne 50 graines voire plus

Sur le marché bio les producteurs proposent en ce moment une multitude de variétés différentes.
Tomates noires, jaunes, vertes, rouges, oranges, bigarrées…
Choisissez celles qui vous plaisent pour leurs goûts, leur beauté et lancez-vous dans la récolte de vos propres graines.
© Sophie Bernard /Graines avant et après macération et rinçage

La récolte

Prévoyez un bol et une étiquette par variété.
Coupez votre tomate en deux ou en quartiers si elle est très grosse.
A l‘aide d’une petite cuillère allez chercher l’intégralité de la pulpe et des graines, tout le liquide, que vous garderez dans votre récipient.
Ecrivez le nom de la tomate sur un papier que vous placez sous le bol pour vous souvenir de son nom.
Ce soir salade de tomates au menu.
© Sophie Bernard

La pulpe doit macérer quelques jours

Laissez la pulpe et les graines macérer et réduire à l’air libre environ 2 jours, parfois même jusqu’à obtenir une légère moisissure en surface.
Cette technique permet de séparer facilement la graine de sa fine enveloppe gélatineuse qui empêcherait sa bonne conservation.
Après 48h environ verser les graines dans un chinois de cuisine et rincez-les à l’eau froide.
Préparez une double épaisseur d’essuie-tout.
Renversez le chinois sur ce papier absorbant en le tapant si besoin pour bien récupérer toutes les graines.
Etalez vos graines pour les séparer au mieux.
Refermez l’essuie-tout pour en faire une enveloppe de conservation.
Notez le nom de la variété de tomate et la date du jour.
© Sophie Bernard
 

Conservation des graines

Stockez les graines dans une boîte hermétique, dans le noir complet et au frais.
S’il fait jour et chaud vos graines vont germer trop tôt et pourrir.
Nous pourrons les semer en février ou mars prochain à l’intérieur ou en serre chaude.
 

Simple, efficace et très rentable ! Vous venez d'économiser 4 à 6€ par variété.

Sophie Bernard

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jardinage loisirs sorties et loisirs