Jardinage : faites vous-même votre couronne de l’avent en sapin

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Bernard

Guidé pas à pas par les élèves fleuristes et leur professeure Corinne Machemehl du lycée Jean Rostand d’Offranville près de Dieppe
 

Un peu d’histoire : Le solstice d’hiver, origine de la couronne de Noël

En cette période de Noël, il est de tradition de voir de nombreuses maisons décorées avec des couronnes de verdure et de fleurs, accrochées aux portes ou arborées aux fenêtres.
Pour retrouver les sources de cette tradition, il faut remonter dans le temps, aux fêtes du solstice d’hiver, célébré dans le monde romain comme dans le monde germanique ou scandinave.
Cette fête marquait l’espoir de la renaissance du soleil, qui cessait de décliner sur l’horizon et reprenait vigueur en prolongeant la durée du jour.
Mais en Allemagne et dans les pays scandinaves, on a aussi utilisé de telles couronnes comme éléments décoratifs, en les suspendant aux portes ou aux fenêtres.
Traditionnellement, ces couronnes de branchages ou de feuillage de couleur verte étaient nouées et suspendues par des rubans de couleur rouge, celle du feu et du soleil.
En Angleterre : une couronne accrochée à la porte d’un domicile est signe d’hospitalité.
Elle évoque l’accueil chaleureux que recevront ceux qui en franchiront le seuil.
Les Européens ont importé ces traditions en Amérique du Nord, au fil du temps et elles y sont devenues populaires.

 

 

La couronne de l’avent de nos jours

Comme le sapin de noël, la couronne de l’avent est devenue un élément de décor.
Elle est aujourd’hui proposée à toutes les sauces.
En feuillage de sapin, en mousse naturelle, eucalyptus, gypsophile, lierre, branches de saule, et ensuite couverte de pommes de pin, de nœuds colorés, de fruits secs, de bâtons de cannelle, de rondelles d’orange…

Couronne de l’Avent piquée dans la paille

On trouve des couronnes de paille « nues » et de différents diamètres dans le commerce.
Nous pouvons les habiller du feuillage de notre choix : sapin, thuyas, cyprès qui résistent longtemps.


Accessoires :

 

  • 1 couronne nue
  • de nombreuses pointes de branches de conifères, (feuillages persistants) au moins 20 pointes.
  • des tiges fines de fil de fer
  • ficelle
  • sécateur
  • pommes de pin 
  • nœuds colorés
  • ruban pour suspendre la couronne
  • neige artificielle (facultative)
  • boules de Noël, fruits secs, fruits à coques, agrumes, cannelle en bâtons (facultatifs)
  • pistolet à colle si besoin

Fabrication : pose du branchage sur la couronne

Plantez les 2 branches principales dans la paille : celle du haut et celle du bas de la couronne.
Elles vont vous servir de repères, de guides tout au long de la mise en place.
Vous devrez piquer toutes les autres tiges à la même longueur, pour que la couronne soit régulière.
Ne piquez pas de branchage sur la partie arrière de la couronne qu’on ne verra pas, sauf si vous la posez sur une vitre et que vous voyez les deux faces "dehors et dedans".

 

Pommes de pin traditionnelles

Vous avez récolté des pommes de pin que vous souhaitez placer sur la couronne.
Avec de fines tiges de fil de fer, encerclez le bas du fruit et serrez bien.
Gardez 10 bons centimètres de longueur de fil de fer que vous piquerez dans la paille ou bien pour l’attacher solidement autour de la couronne de paille.
On peut aussi faire pendre quelques pommes de pin sous la couronne.
On les suspend à différentes hauteurs avec de la cordelette fine ou à du ruban coloré.
Ajoutez les ornements : fruits secs, bâtons de cannelle, agrumes, boules de noël ...

Vous pouvez choisir d’autres décorations devenues des classiques 

  • un fagot de bâtonnets de cannelle attaché avec du fil de fer
  • des fruits secs collés au pistolet à colle: amandes, noix, noisettes.
  • des fruits d’automne collés également : marrons, châtaignes, glands, nèfles, coings de petites tailles
  • des agrumes séchés lentement au four : mandarines, tranches d’oranges…
  • de la couleur : rubans, nœuds, boules de Noël et neige…
  • 1 ruban pour suspendre la couronne sur la porte, la fenêtre ou le manteau de cheminée.
  • 3 ou 4 gros nœuds colorés (selon le diamètre de la couronne)
  • quelques petites boules de Noël regroupées.
  • quelques boules de Noël suspendues par des ficelles sous la couronne
  • une touche de neige artificielle (en bombe) que les enfants adorent.

    Ne jetez pas la couronne de paille après les fêtes

Récupérez votre couronne de paille pour l’an prochain, ne faites pas comme tous ceux qui remplissent les poubelles sans scrupules, d'autant plus que la paille est recyclable.
Même si elle a quelques trous, elle peut resservir plusieurs années.

 

La couronne est à faire en famille et même si elle n’est pas aussi parfaite que celle d’un fleuriste, c’est la vôtre, l’unique ! Celle qui vous a réuni pour un joli moment !

Sophie Bernard

Découvrez le site du Lycée Jean Rostand
Devenir fleuriste, horticulteur ou paysagiste
Lycée des métiers de la maintenance et de l’Hortipaysage
501 rue du Château
76550 Offranville (près de Dieppe)


Retrouvez ci-dessous tous nos conseils jardinage, saison par saison. Faites défiler les articles en cliquant sur les flèches ou cliquez sur la saison de votre choix dans la chronologie.