Le chômage en légère baisse en Normandie au 3e trimestre 2022

Publié le
Écrit par Céline Brégand .

La Normandie enregistre un taux de chômage de 7% au 3e trimestre 2022, une légère baisse par rapport au trimestre précédent, selon l'Insee. Elle se place ainsi à la 5e position des régions les plus touchées par le chômage.

Au 3ᵉ trimestre 2022, le taux de chômage baisse dans toutes les zones d'emploi normandes, selon les chiffres publiés jeudi 19 janvier 2023 par l'Insee. Il s'établit à 7%, enregistrant ainsi une légère baisse (-0,1 point) par rapport au 2e trimestre 2022. Et légèrement en-dessous de la moyenne nationale (7,1% en France métropolitaine). 

La Normandie se place ainsi à la 5e position des régions métropolitaines les plus touchées par le chômage, derrière le Grand Est (7,1%), la Provence-Alpes-Côte d'Azur (8,2%), l'Occitanie (8,7%) et les Hauts-de-France (8,9%).

Sur un an, il recule de 0,7 point dans la région, suivant ainsi la tendance nationale. Par rapport au 3e trimestre 2021, il diminue dans l'ensemble des départements normands de façon relativement homogène, excepté dans la Manche (- 0,2 point). La baisse est cependant un peu plus prononcée dans l’Eure et la Seine-Maritime (- 0,8 point) que dans le Calvados et l’Orne (- 0,6 point). 

La Seine-Maritime, un des départements les plus touchés par le chômage

Au 3e trimestre 2022, le département le moins touché par le chômage reste la Manche (5,3%), 6e département français ayant le plus faible taux de chômage de France. Le Calvados (6,6%), l'Orne (6,7%) et l'Eure (7,2%) se situent à un niveau médian. Cependant, avec 8% de chômage, la Seine-Maritime figure parmi les départements les plus touchés de France métropolitaine.  

Sur un an, le taux de chômage diminue dans toutes les zones d’emploi de la région, de 0,1 point à Coutances à 1,2 point (Le Havre, La Vallée de la Bresle-Vimeu et Honfleur Pont-Audemer). L'Ouest de la Normandie est la moins touchée par le chômage. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité