• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le cidre du Cotentin en route vers l'AOP

Il doit être composé de 60 %  de pommes amères... le reste c'est un subtil mélange pour lui donner une longueur en bouche et un retour légèrement sucré. Les meilleurs producteurs de cidre du Cotentin ont participé à Paris à un concours qui les prépare à l'AOP. Le grand rêve.

Par Alexandra Huctin

Des producteurs de cidre du Cotentin étaient  à Paris ces derniers jours pour faire déguster leur production issue l'appellation Cidre Cotentin.
C'est le 9ème concours mais il se tenait pour la 1ère fois à Paris !
Tous souhaitent se rapprocher de l'AOP et rêvent cette année l'obtenir.
Lors de ce concours des oenologues expérimentés ont découvert avec délice la différence avec le vin. Des spécialistes surpris à la première gorgées par tant de terroir dans la bouche. Découvrir toutes les subtilités du cidre, ravi tant de palais gourmands.
Il y a une infinie variété de pommes à cidre différenciées tout d'abord par leur période de maturation. 
Le deuxième critère est la saveur. Celle-ci va de douce à aigre-amère en passant par tous les intermédiaires : douce-amère (légère amertume sans acidité), amère-douce (assez amère sans acidité), amère, acidulée (aigrelette sans amertume) et aigre (franchement acide sans amertume). C'est le mélange de ces différentes saveurs qui fera un bon cidre.


Le reportage de Patricia Chalumeau et Marie-Emanuelle Guidée :


Le cidre du Cotentin à Paris

 

Sur le même sujet

Graines de jardin 2019 à Rouen

Les + Lus