Le Grand-Quevilly : la nouvelle campagne des Restos du coeur débute dans un contexte morose

L'épidémie de Covid a accentué la précarité des plus fragiles, mettant à jour de nouvelles formes de pauvreté. C'est dans ce contexte social et sanitaire difficile que les Restos du coeur ont lancé leur nouvelle campagne de collecte de denrées alimentaires.

Les dons seront-ils à la hauteur de la demande croissante d'aide pour les plus démunis ? Dans ce supermarché de Grand-Quevilly en Seine-Maritime, la collecte a commencé modestement ce vendredi matin. Pourtant les dix bénévoles se sont installés aux quatre coins du magasin pour être visibles, et les affichettes rappellent à qui veut les voir que les dons sont les bienvenus. Mais le contexte sanitaire et la précarité qui touche de plus en plus de foyers ne favorisent pas la générosité. Sans compter que la plupart des magasins qui composent ce centre commercial sont actuellement fermés, ce qui n'incite pas les gens à faire leurs courses ici. Pour les bénévoles des Restos, cette édition ne ressemble décidemment à aucune autre. "C'est beaucoup plus compliqué car la plupart des magasins ici sont fermés, et le centre commercial ferme à 18 heures donc les gens viennent moins. En plus on ne peut donner ni sac ni prospectus, ça complique la situation. Les gens sont pas trop mobilisés" explique Philippe Carpe, bénévole aux Restos du coeur.

Chaque bénévole y va donc de son explication sur les restrictions sanitaires, incitant les potentiels donateurs à mettre des denrées dans leur caddie, avant de s'en délester dans les cartons de l'association. Heureusement, certains donateurs sont toujours au rendez-vous.

Tout le monde a besoin d'être aidé, entraidé. Peut-être qu'un jour si j'ai besoin, j'aurais quelque chose en retour ? En donnant un peu de soi, ou de son temps ou un peu d'argent, on participe. C'est pour ça que je donne aujourd'hui.

Une donatrice des Restos du Coeur

La campagne des Restos du Coeur débute dans un climat morose ©FTV

Les bénévoles des Restos seront présents dans un grand nombre de magasins ce week-end, vous avez donc jusqu'à dimanche pour soutenir leur action auprès des plus démunis. Ils comptent sur vous.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
restos du coeur société solidarité région normandie covid-19