Le serpent de mer de la réunification normande en une vidéo

Depuis la séparation historique d'après-guerre, nos élus ont régulièrement passé leur temps à nous parler de la réunification de la Normandie. Au point de devenir une vraie tarte à la crème en fin de banquet républicain. Retour sur une histoire longtemps avortée.

Par Alexandra Huctin / Editing XC

Y penser toujours

La séparation de la Normandie en 2 morceaux en 1956 a vite montré ses limites. Dès le début des années 70, les acteurs économiques des deux Régions se mobilisent pour pousser à une refonte de la région en une seule Normandie .Les chambres d'agricultures de commerces et d'industrie poussent les préfets. L'état est interpellé.  On réfléchit même à y inclure la Sarthe et la Mayenne.

Le faire jamais

Dans les années qui suivent le sujet devient une préoccupation politique. En 1978, un voeu des deux assemblées régionales sera même voté. Un vote difficile et une décenie plus tard, rien n'est encore acté.
Car en toile de fond se pose LA question sensible qui va à partir de là va durablement diviser : le choix de la Capitale ....
Et les discussions vont s'enliser jusqu'à l'électrochoc populaire de janvier 2000, avec un sondage de  Ouest France, 65 % des Normands réclament la réunification de la Normandie !
La gauche arrive au pouvoir dans les deux régions et toujours pas de fusion à l'horizon. Elle bute comme la droite sur le choix de la Capitale de la région réunie. Il faudra attendre la réforme territoriale initiée par l'Etat en 2014 pour que la réunification deviennent réalité. A sa tête, un président Normand. Ouf, l'honneur est sauf.

Pendant que tout le monde s'agite et s'affole au sujet de la réunification de la Normandie, un couple de jeunes béné...

Posted by Heula on jeudi 24 septembre 2015







A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus