Cet article date de plus de 4 ans

Levée de l'interdiction de baignade entre Sainte-Marguerite et de Veules-les-roses (Seine-Maritime)

Après la rupture d'une canalisation de station d'épuration, la baignade était interdite sur une partie de la Côte d'Albâtre. Après analyses, la baignade et les sports nautiques sont à nouveau autorisés.
Rochers (à marée basse) à l'ouest de la plage de Veulettes-sur-Mer (Seine-Maritime)
Rochers (à marée basse) à l'ouest de la plage de Veulettes-sur-Mer (Seine-Maritime) © Stéphane l'Hôte / France Télévisions
A la suite de la rupture accidentelle d’une canalisation de la station d’épuration de Luneray (Seine-Maritime), une pollution des eaux avait été constatée, le 28 septembre 2016, au niveau de la buse estuarienne par l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques.

Au vu des résultats des prélèvements réalisés les jours suivants par les services de l'état, la Préfecture de Seine-Maritime annonce que la pratique de la baignade et l'activité nautique de loisir sur les plages situées entre Sainte-Marguerite-sur-mer et Veules-les-roses sont à nouveau autorisées. 

En revanche, la pêche des coquillages filtreurs sur le littoral et dans les eaux maritimes entre Sainte-Marguerite-sur-mer et Veules-les-roses demeure interdite.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société littoral environnement mer