Un long week-end de grandes marées qui commence : l'appel du grand air

Dès ce jeudi 17 septembre et jusqu'à lundi, nous entrons dans un long week-end de grandes marées avec des coefficients allant jusqu'à 113. C'est toujours un spectacle mais ne pas improviser sa sortie, ni sa pêche : il y a des pièges à connaître.

Eviter de partir seul(e) et penser à prendre son téléphone et les numéros d'urgence
Eviter de partir seul(e) et penser à prendre son téléphone et les numéros d'urgence © Leyla Vidal/Maxppp
Les grandes marées, c'est un spectacle pour certains, une belle aubaine de bonne pêche à pied pour d'autres.
Ces grandes marées sont de retour pour cette mi-septembre, dès ce jeudi 17 au lundi 21 septembre 2020 et les coefficienst attendus vont jusqu'à 113. C'était 119 l'an dernier, à la même période.

Le Mont Saint Michel va donc redevenir une île, le temps d'une marée montante et beaucoup seront là pour la photo.
Dimanche soir, le Mont-Saint-Michel redeviendra une île de 20 h 15 à 20 h 40 environ. L’heure approximative de pleine mer, au coefficient 112, est à 20 h 55. Prévoir d'être sur le Mont deux heures avant ( 18H30) et ne pas oublier son masque car il est obligatoire pour déambuler dans les rues.

Il y a aussi les habitués de Granville qui regarde les vagues sur la digue.
Attention toute sortie mérite rélexion : on ne s'expose pas sans anticiper les risques. Notamment, ne passe stationner debout près de l'eau, à marée montante, ou au contraire se premoner trop loin, à marée descendante. 

 
Chaque année, et presqu'à chaque fort coefficient, la Préfecture Maritime rappelle les règles de prudence. C'est important. Entre juillet et août 2020, le Cross Jobourg et les secours sont intervenus 25 fois pour aider des gens isolés par la marée.
 

De nombreux touristes se font piéger mais aussi les locaux qui oublient les risques. Quelques minutes peuvent parfois suffire pour se faire surprendre.
La Manche remonte plus vite qu'elle ne descend !

 
 

Les grandes marées ont pour conséquence d'augmenter le marnage (différence entre la hauteur de la pleine mer et celle de la basse mer) avec un brassage d'eau de mer plus important; elles rendent donc les courants marins plus forts et la mer plus dangereuse

Préfecture Maritime de la Manche et Mer du Nord



Avant toute sortie en mer ou sur le littoral, penser à vérifier la météo, les coefficients et les horaires de marée. "Il faut surtout se fixer une heure de départ et une heure de retour pour ne pas se laisser surprendre", confie un habitué. 

 

Conserver un point de repère visuel sur le littoral. En montant, la marée peut modifier considérablement la perception de l'environnement

Préfecture Maritime


Autre conseil : ne pas sortir seul et informer ses proches de ses intentions au préalable et prendre son téléphone pour alerter les secours.
En cas de besoin, un  numéro de téléphone à connaître: le 196 - les secours en mer, ou sur canal 16 de la VHF.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littoral mont saint michel