26 juillet 2018 : il a fait chaud en Normandie

© Joel Hamard
© Joel Hamard

Le soleil a brillé ce jeudi 26 juillet et le thermostat a grimpé sur les plages de la Manche ou du Calvados. Les températures ne sont pas encore au niveau de 1976 ou de 2003 mais certains records sont en passe d’être battus.

Par Nicolas Corbard

33 degrés à Alençon, 35 degrés à Caen, des ressentis avoisinant parfois les 38 degrés… il valait mieux être dans l’eau ou à l’ombre ce jeudi 26 juillet en Normandie.

Et, une fois n’est pas coutume, c’est dans la Manche que des records de chaleur ont été battus en juillet selon Météo France.

Plus de 270 heures d’ensoleillement contre un peu moins de 180 à Rouen, c’est bien plus que la moyenne habituelle des 200 heures pour le département manchois.

A cela, il faut ajouter une faible pluviomètrie. C’est le mois le plus sec depuis 1983.

Les températures en Normandie sont bien au-dessus des normales de saison. Mais nous sommes encore loin de la canicule d’août 2003 qui enregistrait des records à 39° ou de l’été 1976 dont les plus anciens se souviennent.

 
 

La Manche se frotte les mains


Ce jeudi à Julouville dans la Manche, la température était donc idéale. Une petite brise douce, 21° dans l’eau, de quoi griller tranquillement recto-verso et se rafraîchir de temps en temps, comme le confirme cet estivant :
 

« A Julouville, on a toujours de l’air. On est en bord de mer, c’est toujours agréable »


A l'Office de tourisme on espère réitérer la très bonne saison 2003 quand les touristes s'étaient rués vers le seul littoral aéré de France.

La canicule dans la Manche rime souvent avec fréquentation maximale, comme l’indique Katy Bion de l’office de tourisme Granville Terre et Mer :


« On espère que les gens du sud vont remonter vers le nord et que nous allons remplir les hôtels, les hébergements, les chambres d’hôtes »

Le reportage de Sabine Daniel et Joël Hamard

 



Pas encore de canicule, mais ça pourrait venir. Les températures devraient cependant nettement chuter dans la nuit de vendredi, avant de repartir à la hausse. Mais nous serons bien loin des 40° du 28 juillet 1949 : regardez !

 



 

Sur le même sujet

LOCB: Planche(s) Contact

Les + Lus