" 1 heure de queue pour qu'on vienne nous dire que c'est blindé " : le Mont Saint-Michel pris d'assaut

Le Mont Saint-Michel a fait le plein de visiteurs pour ce week-end de l'Ascension. Une foule considérable de touristes s'est précipitée dans les ruelles de la merveille. Parking saturé, navettes prises d'assaut, les vacanciers ont dû s'armer de patience.

La merveille victime de son succès. Le Mont Saint-Michel a été pris d'assaut à l'occasion du week-end de l'Ascension. Une marée humaine dans les ruelles, des heures d'attente pour accéder à l'abbaye, des parkings saturés et des navettes arrêtées, les touristes ont dû s'armer de patience. L'établissement public du Mont Saint-Michel a tenté de calmer le jeu sur les réseaux sociaux. 

On a fait deux heures de route pour rien. On a perdu une heure dans la file d'attente des navettes pour qu'on nous dise que c'était trop blindé de monde, donc nous sommes repartis. Franchement dégoûtée.

Amandine, une touriste

Sur son compte officiel Facebook, l'établissement public du Mont Saint-Michel, a tenté, samedi en début d'après-midi, de réguler la foule, en conseillant aux visiteurs de retarder leurs venues ou de profiter des diverses activités dans la baie, à côté du Mont. Des conseils qui n'ont pas empêché la saturation du site et le mécontentement des touristes. Sur les réseaux sociaux, les commentaires de touristes excédés sont nombreux. Certain parle "de véritable arnaque, on laisse les gens rentrer sur les parkings sauf que tout est blindé, les navettes arrêtées. Donc retour à la voiture et 14 euros pour le parking. Pourquoi ne pas empêcher les gens de rentrer. Pour se faire des sous". Ted se lâche " Il n'y a plus de COVID, je suis très déçu. 1 h de queue pour qu'on vienne nous dire que c'est blindé, qu'il y a trop de monde, sauf pour payer le parking, car uniquement 30 min de gratuit. Donc super rentable comme visite, les parkings sont bien entretenus, le reste je n'ai pas vu".

Beaucoup d'autres touristes, comme Cédric, ont pris la chose avec philosophie. "Et bien à vélo et en arrivant à 18h : c'est formidable. En plus la grande marée ne fait qu'ajouter au charme de l'édifice, un vrai régal". Florie est indulgente et compréhensive, "On y était, mais franchement, ça a été, cette file ne dure pas longtemps et après ça va mieux une fois passée, mais oui, il y a du monde aujourd’hui". Le week-end de l'Ascension touchant à sa fin ce dimanche 21 mai, le Mont Saint-Michel devrait retrouver un calme relatif rapidement.