Le propriétaire des Constructions Mécaniques de Normandie et du journal Valeurs actuelles, Iskandar Safa, est mort

Le magnat franco-libanais des chantiers navals Iskandar Safa est décédé à 69 ans de maladie. Il avait racheté en 1992 les chantiers de constructions navals de Cherbourg.

L'industriel était aussi  propriétaire du journal "Valeurs actuelles" en France. C'est le directeur de publication Tugdual Denis qui a annoncé le décès d'Iskandar Safa.


 
"Guerrier jusqu'au bout, il a affronté ces derniers mois une maladie grave mais celle-ci a eu raison de son courage. Il est décédé, debout, le 29 janvier 2024,à Mougins, entouré de la chaleur des siens", précise un communiqué écrit par la rédaction de l'hebdomadaire et diffusé sur son site internet.

Né en 1955 dans une famille chrétienne, l'homme d'affaires a été un des négociateurs de la libération en 1988 des otages français au Liban.

En 1992, il rachète les CMN à Cherbourg


 Il s'est fait connaître du grand public en 1992 en rachetant les chantiers de construction mécaniques de Normandie. Le président de la République y était en visite pour les vœux aux Armées la semaine dernière.


Très secret, Iskandar Safa contrôlait des chantiers navals à Cherbourg (CNM), en Grèce, à Abou Dhabi et au nord de Hambourg en Allemagne (GNYK pour les grands navires militaires et Nobiskrug, d'où est sorti en 2017 le plus grand yacht voilier du monde). Il comptait six grandes marines nationales comme
clients.

En 2019, il avait été candidat à la reprise du groupe Nice-Matin. Sa fortune et celle de son frère Akram s'élevaient à 1,45 milliard d'euros, selon le magazine Challenges en 2023.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité