Les usagers de la ligne Paris-Cherbourg organisent un réveillon de noël dans leur train

Publié le Mis à jour le
Écrit par CM et TP

Ce mardi 18 décembre, les usagers de la SNCF ont eu droit à un réveillon de Noël très spécial à bord de la ligne de train Paris-Cherbourg.
 

Ce mardi 18 décembre, c’est un peu de la magie Noël qui a soufflé sur la ligne Paris-Cherbourg, une ligne où le quotidien des usagers est ponctué, le reste de l’année, par des galères en tout genre. Et pour une fois, la SNCF y a mis du sien. « Ils nous ont reçu dans une salle qui avait été spécialement décorée avc un petit buffet. C’était très sympathique », raconte Nicole Grof, la présidente de l’association des usagers du Paris-Cherbourg. Les voyageurs ont également reçu quelques petits cadeaux : une boite de chocolat et un livre retraçant les 80 ans de la compagnie ferroviaire.



A 17h45 les voyageurs sont monté dans le train et se sont répartis le travail. Pendant que certains commençaient à accrocher des guirlandes lumineuses dans le wagon, d’autres préparaient la nourriture et faisaient chauffer les appareils à raclette. Les convives ont pu passer « à table » vers 18 h 30, avant la traditionnelle distribution des cadeaux de Noël.

 

 

« L’être humain a besoin de partager »

« A l’époque où on déshumanise tout, qu’on ferme les gares, qu’on ferme les guichets, on voulait rappeler que l’être humain ne fonctionne pas comme ça », explique Nicole Groff, « il a besoin de partager, de moment de convivialité. »

 

Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin et la parenthèse enchantée n’a pas tardé à se refermer. « Ce matin, le train 3300 a été supprimé en raison d’une panne, une rame du 6 heures n’était pas la bonne, la réalité est revenue dans notre quotidien », déplore la président de l’association des usagers du Paris-Cherbourg.

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité