Confinement : une amende infligée à une septuagénaire après être sortie jeter ses poubelles au tri selectif

Nicole était partie en voiture jeter des déchets dans la poubelle de tri. En revenant, elle fait un détour pour voir la mer et se fait contrôler par la Gendarmerie. Sans attestation valide, la septuagénaire se voit infliger une amende qui a depuis bouleversé son quotidien.

Une amende de 135 euros après avoir sorti sa poubelle
Une amende de 135 euros après avoir sorti sa poubelle © France Televisions
"Je vais mieux" explique Nicole. A 73 ans, la pimpante retraitée ne pensait pas être à ce point touchée par sa mésaventure. Il lui a fallu presque une semaine pour retrouver le sommeil.

Ca m’a complètement bloquée, même si je comprends la nécessité actuelle. Ca m’a tellement bloquée que je n’ai pas revu la  mer depuis, alors que j’habite à 500 mètres et que j’ai le droit d’y aller. Je n’ose plus y aller.
Nicole

"Je suis partie jeter mes poubelles de tri sélectif, écolo oblige, à environ 1000 mètres de chez moi. Je suis partie en voiture et j’ai posé mon tri. Avant de rentrer, je suis allée faire ma boucle à 200/300 mètres plus loin. Je suis au volant de ma voiture, le moteur tourne, je fais juste mon demi-tour pour regarder la mer", se souvient Nicole, "et là le fourgon des gendarmes arrive."

Deux gendarmes en sortent et se dirigent vers elle. "J’ai mon papier et la gendarme me met un PV, elle me dit que je n’ai qu’à garder mes poubelles, que je suis à 1300 m de chez moi . Elle me dit que je ne suis pas raisonnable, que j’ai plus de 70 ans et que je devrais rester chez moi". 

Nicole avoue avoir très mal vécu cette mésaventure. "C’est idiot, je suis plutôt zen mais là, je n’osais plus sortir de chez moi, je dormais mal, c’était un cercle vicieux. Je n’arrivais même plus à faire ma promenade détendue. Je guettais, c’est idiot..."
durée de la vidéo: 00 min 43
Pour avoir bravé le confinement, une septuagénaire se voit infliger une amende

De peur d'être contrôlée en commettant une nouvelle erreur, Nicole a même changé de balade qu'elle effectue désormais dans les terres.

La peur du gendarme s’est créée parce que il était dit aussi, que si on récidivait, on atteignait des sommes effrayantes. J’avais toujours peur d’être dans l’illégalité. Ca m’a empêché de dormir, ca m’a traumatisé, j’avais peur tout le temps d’être dans l’illégalité.
Nicole

Quand elle a pris ses poubelles, elle n'a pas pensé être dans l'illégalité. En cochant plusieurs cases sur le papier ou aucune, faute de case "poubelles", l'attestation n'est plus valide. 

"Je n’y ai pas pensé, je ne pensais pas être dans l’illégalité. Les cases première nécessité et promenade d’une heure sont les seules que j’utilise. De toutes façons je prends ma voiture pour aller faire les courses et c’est à 3 ou 4 kilomètres. Je ne me sentais pas en infraction."  

Alors, quelle case cocher sur son attestation pour sortir la poubelle ?

A la question, quelle case de l'attestation faut-il cocher pour sortir sa poubelle, France 2 a répondu qu'il fallait cocher celle du déplacement pour des achats de première nécessité.
La préfecture de Dordogne donnait quant à elle une solution différente en répondant au journal Sud-Ouest qu’il fallait cocher la case "déplacements brefs dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre", cinquième choix sur la nouvelle fiche de dérogation".

Une chose est sûre : même s'il existe un doute sur la case à cocher, il faut se munir de l'attestation de déplacement pour éviter tout problème. Quitte à ajouter à la main, à côté de la case cochée, la mention de la sortie de la poubelle ou du tri sélectif.

Petit rappel inutile, mais on le fait quand même, sur l'attestation de déplacement dérogatoire :

Depuis le 24 mars, il faut indiquer sur l'attestation de déplacement dérogatoire l'heure de départ de son domicile sur la nouvelle version de l'attestation.

L'ajout de l'heure de sortie vise à lutter contre certains abus constatés et à encadrer plus strictement les sorties. Désormais, sport et promenade ne doivent pas excéder une durée d'une heure. 
Cette durée d'une heure de sortie ne s'applique pas pour les courses alimentaires.
 
 Une nouvelle attestation a fait son apparition le lundi 6 avril : la version numérique de l'attestation de déplacement dérogatoire. Elle est à remplir en ligne. Vous aurez alors un QR code à montrer aux forces de l'Ordre, en cas de contrôle. Comment ça marche ? On vous explique tout, en cliquant ci-dessous.  

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cotentin coronavirus : conseils pratiques santé société