Contamination des huîtres creuses d'Agon nord et Pirou Sud : ramassage et vente interdits

© PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN
© PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN

La pêche récréative et professionnelle, le ramassage, le transfert, l'expédition et la commercialisation de tout coquillage en provenance
des zones de production n° 50-13 Pirou sud et 50-15-01 Agon nord est interdite depuis le 9 février 2018, jusqu'à nouvel ordre.

Par L.A.

Des huîtres retirées de la vente

Les produits expédiés depuis le 15 janvier 2018 en provenance de la zone d’Agon nord seront retirés de la vente et rappelés par les producteurs, en vue de leur destruction. Même chose pour les produits expédiés depuis le 24 janvier 2018 en provenance de la zone de Pirou sud.

Ces décisions de la préfecture de la Manche ont été prises suite à des cas d'intoxications collectives après une consommation de coquillages. Ces coquillages provenaient des zones de production de Pirou sud et d’Agon nord. C'est ce qu'ont démontré les résultats des analyses réalisées par le Laboratoire National de Référence "Microbiologie des Coquillages" . Une contamination en norovirus a été détectée sur des huîtres creuses prélevées le 5 février 2018 dans les zones pré-citées.

Pourquoi ce retrait et ces interdictions ?

La consommation de coquillages contaminés par des norovirus présente un risque pour la santé publique. Elle peut entraîner, dans la majeure partie des cas, des désagréments gastriques.

La présence de norovirus dans le milieu est pour une large part liée aux pathologies épidémiques saisonnières affectant la population (gastro-entérites…) associées au facteur aggravant des conditions météorologiques défavorables.

Sur le même sujet

Cyril Mokaiesh est au Zenith de Caen avec Lavilliers et les Bam Bam Tikilik sortent un nouvel album

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés