Coutances : "Vachement Normand !" en immersion au cœur du festival Jazz sous les pommiers

Traditionnellement, le festival se déroule la semaine de l'Ascension à Coutances mais en raison de la crise sanitaire, il aura lieu du 25 au 29 août 2021. Alors en attendant de remettre le son, nous vous emmenons dans les coulisses de ce festival pour célébrer ses 40 ans d'existence.

La salle Marcel-Hélie à Coutances transformée en scène à l'occasion du Festival Jazz sous les pommiers
La salle Marcel-Hélie à Coutances transformée en scène à l'occasion du Festival Jazz sous les pommiers © Aurélie Duplessi

Le festival Jazz sous les pommiers contribue à la dynamique culturelle et touristique de la région

Le Festival Jazz sous les pommiers a lieu chaque année à Coutances, une charmante petite ville de la Manche qui compte environ 9 000 habitants. Durant les 9 jours du festival, la ville accueille jusqu'à 80 000 festivaliers !

Ce petit festival de jazz devenu grand est aujourd’hui l’un des plus importants de France. En 2011, le festival est reconnu comme étant le « festival européen majeur » selon le ministre de la Culture de l'époque Frédéric Mitterrand lors de sa venue au festival. C’est un festival extrêmement dense et une belle réussite comme le témoigne son directeur Denis Le Bas.

Le pari était quand même un peu fou à l’époque, en 1982, à Coutances, en milieu rural, le jazz, ce n’est pas une évidence. Et de fait, ça a pris dès le début et le festival a bien grandi, de manière très progressive. Pour arriver là où il est aujourd’hui, un des trois plus grands festivals de jazz en France, c’est une belle histoire

Denis Le Bas, directeur du Festival

Depuis sa création en 1982 par Gérard Houssin, directeur du théâtre municipal de Coutances de l’époque, avec l’aide de Denise et Thierry Giard, un couple d’enseignants ; le festival suscite toujours plus d'intérêt de la part du public. Chaque année, des artistes nationaux et internationaux connus s'y produisent et de nouveaux talents trouvent l'occasion de faire leurs premiers pas sur scène.

C’est le cas par exemple d’Anne Paceo, batteuse et compositrice qui est une artiste résidente. Pour elle, le festival lui offre la possibilité de travailler sur des projets artistiques différents comme des créations originales. Par exemple, elle a proposé un projet qui mêle jazz et hip-hop. Le Festival lui a permis de signer une création inédite.

Jazz sous les pommiers : une formidable aventure humaine

Mais au-delà de son attractivité, le festival rayonne également en s’engageant dans des actions sociales. C'est ce que nous confie Anne Paceo concernant ses missions en tant qu’artiste résidente :

On a un accompagnement de 3 ans et il y a aussi la médiation par exemple, comme jouer avec l’orchestre de l’école, aller jouer pour le collège de Coutances, jouer à la maison d’arrêt, en Ehpad… Pour moi c’est intéressant, parce que je rencontre vraiment les gens. C’est vrai que quand on est en concert, on voit les gens au moment de la signature des disques à la fin et là on est vraiment avec eux.

Anne Paceo, batteuse et compositrice

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Jazz sous les pommiers (@festival.jslp)

Le comité d’organisation mais aussi les artistes et les bénévoles s’engagent pour mener des actions culturelles fortes à destination de tous publics : des résidents de l’Ehpad de Coutances, des détenus de la maison d’arrêt mais aussi des jeunes scolaires. C’est d’ailleurs ce qui rend particulièrement fier le directeur du festival.

Pour moi, c’est extrêmement important d’être inscrit dans le territoire, d’abord dans la ville. Le cœur de la ville vit au rythme du festival. Dès qu’on peut semer du jazz quelque part, on y va. Nous, on sème des petites graines et après ça pousse les petites graines.

Denis Le Bas, directeur du Festival

Le festival compte plus de 430 bénévoles. Sans eux, le festival ne pourrait exister. Ils participent activement à de nombreuses tâches comme l’accueil des artistes et des spectateurs par exemple. Il y a même des chauffeurs bénévoles qui se chargent de récupérer les artistes à leur hôtel pour les emmener jusqu’à la scène. Comme vous pouvez le voir, Vincent Chatelain est très courtois et tient son rôle très à coeur.

Extrait Vachement Normand à Jazz sous les pommiers : le rôle du chauffeur bénévole

L’accueil est très important chez nous, chaque musicien est accueilli par un bénévole. Moi j’essaye effectivement de les accueillir. C’est quand même normal, de les saluer, d’écouter un petit bout, je les ai programmé, et puis si j’ai un peu de temps à traîner avec eux, je suis encore plus content. Ce sont des petits moments riches.

Denis Le Bas, directeur du Festival

Selon le directeur du Festival, un bon accueil permet ainsi de mettre à l’aise le musicien ce qui va rendre le concert encore meilleur. 

Saviez-vous que les musiciens mais aussi les programmateurs, les journalistes, les organisateurs ont un espace privilégié pour se rencontrer ? Et oui, tout cela se passe au jardin des pros. Mais là encore, même si l’accueil est privilégié en espace VIP, le lieu ne fait pas tout.

Un lieu sans belle personne, ça ne marche pas. Ce qui est important, c’est les gens et l’équipe du festival et du théâtre, c’est des gens incroyables qui sont passionnés, qui sont bienveillants, qui sont inspirants.

Anne Paceo, batteuse et compositrice

Le festival compte également 147 salariés dont Jacquito, régisseur technique du festival. L’une de ses missions est le changement de plateau. Son rôle est d’informer le groupe lors d’une balance pour leur dire que leur répétition est terminée et qu’ils doivent laisser la place au groupe suivant. Saviez-vous qu’ils ont très peu de temps entre deux groupes pour changer de décor ? C’est très rapide, il faut compter 15 min. Alors pour découvrir l'envers du décor, ne manquez pas dimanche 9 mai à 12h55, Vachement Normand en immersion à Jazz sous les pommiers.

Vous l’aurez compris, toute la ville de Coutances bat au rythme du jazz lors du festival. Maintenant que le festival n’a plus de secrets pour vous, on attend impatiemment qu’il retrouve son public chaleureux et fidèle en août prochain !

A (RE)VOIR. "Vachement Normand !" en immersion au cœur du festival Jazz sous les pommiers, diffusé le dimanche 9 mai à 12h55 sur France 3 Normandie et ici en replay : 

Présenté par Vincent Chatelain

Réalisé par Johann Boisleme

Délégué à l'antenne et aux contenus : Bernard Gouley

Produit par : Media TV

Coproduit par : France 3 Normandie

Durée : 26'

Vachement Normand, un magazine de découverte à retrouver chaque dimanche à 12h55

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jazz sous les pommiers culture musique festival événements sorties et loisirs région normandie à l'antenne vos rendez-vous partenariats