Emmanuel Macron à Cherbourg. Visite aux CMN, échanges avec la jeunesse en parallèle des vœux aux armées

Le président de la République sera en Normandie en fin de semaine. Emmanuel Macron a choisi de se rendre à la base navale de Cherbourg pour présenter ses vœux aux forces armées.

Emmanuel Macron sera à Cherbourg-en-Cotentin, vendredi 19 janvier. Cinq jours après la venue de son nouveau Premier ministre Gabriel Attal à Caen, le chef de l'État se rendra lui aussi en Normandie, afin de présenter ses voeux aux armées.

Visite aux CMN et échanges avec la jeunesse

Lors de son discours adressé aux militaires de la base navale cherbourgeoise, Le président de la République analysera l'actualité géopolitique mondiale, donnera ses orientations pour l'année 2024. Il établira aussi le bilan de la sécurité de la Coupe du monde de rugby 2023 et parlera de ses attentes dans la perspective des Jeux Olympiques 2024 à Paris.

Avant cela, il est prévu deux "temps d'interaction" : d'abord avec les industriels de la société des Constructions mécaniques de Normandie (CMN), puis avec la jeunsse. Emmanuel Macron devrait insister sur le "réarmement civique de la société" lors d'un repas partagé avec les élèves de l'école atomique. 

En revanche, contrairement à ce qui était pressenti, il n'a pas été annoncé qu'il profite de sa venue à Cherbourg pour se rendre chez Naval Group. Le site de construction navale s'apprête à fabriquer le futur sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) de troisième génération. La venue du président aurait pu être l'occasion de réaliser la symbolique découpe de la première tôle. 

Le budget de la Défense en hausse

Emmanuel Macron boucle donc son tour des bases navales métropolitaines après être allé à Toulon en 2018 et Brest en 2021. Dans son discours, nul doute qu'il abordera le contexte international tendu, avec la guerre en Ukraine et le conflit ravivé entre Israël et la Palestine.

Il devrait aussi rappeler que depuis qu'il est arrivé à l'Elysée, le budget de l'armée a été augmenté de près de 50%, atteignant 47,2 milliards d'euros en 2024. Toutefois, malgré cet effort, l'enveloppe allouée à la Défense n'atteint pas les 2% du PIB recommandés par l'Otan.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité